Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo
- - - - -
VIDÉO

Flagellé inconnu

VIDÉO

  • Veuillez vous connecter pour répondre
11 réponses à ce sujet

#1 SORDE

SORDE

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 173 messages

Posté 14 juin 2021 - 01:03

Bonjour à tous,

 

J'ai trouvé ce petit protozoaire flagellé dans l'eau d'un récipient dans lequel j'avais déposé quelques branches de forsythia. Il a fallu environ deux semaines pour que des protozoaires commencent à se développer.

Ces très petits flagellés apparaissent très mobiles lorsqu'on vient de les placer entre lame et lamelle, mais après un temps variable allant de quelques minutes à plusieurs dizaines de minutes, la plupart s'immobilisent à la suite de la perte de leurs flagelles.

Par chance, j'ai pu suivre le processus amenant à la perte de ces organes locomoteurs sur un individu . On constate alors que les flagelles s'enroulent sur eux-mêmes avant de se détacher. Mais il ne s'agit pas là d'une généralité : dans la plupart des cas, la perte du flagelle se fait sans enroulement préalable . C'est ce que l'on peut voir dans la deuxième partie de la vidéo.

La qualité du film n'est pas extraordinaire, mais le contraste de phase permet quand même de bien visualiser les flagelles.

Malgré mes recherches, je n'ai pas réussi à poser un nom sur ces protozoaires. Et je ne me souviens pas en avoir vu sur MikrOscOpia. Je lance donc un avis de recherche !

Et d'autre part, j'ignore la raison pour laquelle certains flagelles s'enroulent avant de se détacher, et pas d'autres. Là aussi, si quelqu'un a une idée ?

 

Cordialement

Christian

 

 

 

 

 

 

 

 

 


  • 0

#2 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 15 574 messages

Posté 14 juin 2021 - 01:54

Bonjour Christian,

C'est très plaisant de savoir que certains humains se posent des questions devant le spectacle de la nature alors que tant d'autres ne pensent qu'à leur liberté retrouvée de pouvoir sauter sur place jusqu'à tard dans la nuit, malgré le confinement.

Pour les raisons de ces pertes de flagelles , peut-être que ces bestioles abusent d'un brushing gratuit fourni par l'éclairage trop puissant ?

Va savoir Charles !

 

Amicalement.


  • 0

#3 SORDE

SORDE

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 173 messages

Posté 14 juin 2021 - 03:09

Bonjour Tryphon,

L'éclairage ( à LED en ce qui me concerne) , serait-il à l'origine de la perte des flagelles ? C'est une piste à laquelle je n'avais pas pensé, mais qui me paraît plausible, car lorsque je viens de déposer une goutte de mon prélèvement entre lame et lamelle, tous ces flagellés sont mobiles. Mais très rapidement, certains s'immobilisent. Et progressivement, presque tous finissent immobiles par la perte de leurs flagelles.
Merci de m'avoir suggéré cette piste, que je vais tenter de creuser.

Amicalement
Christian
  • 0

#4 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 15 574 messages

Posté 14 juin 2021 - 04:05

Christian,

J'étais en mode humoristique.

Les causes de ces boucles peuvent être multiples, mais est-ce si important de savoir le vrai pourquoi?

Les mouvements des cellules elles-mêmes, (par exemple les reptations de l' amibe) et encore plus les mouvements des organites responsables de leur locomotion, sont dus à des remaniements permanents du cytosquelette.

J'avais mis dans le forum des vidéos impressionnantes de simulation de la démolition et de la reconstruction des fibres du cytosquelette.

Ce remaniement permanent permet de déformer les flagelles ou les cils et de leur donner un mouvement locomoteur.

 

Bien entendu ces mouvements sont asservis à un projet.

Ils ne sont en aucune façon dus au hasard !

 

Toute action physique ou biochimique qui interviendrait anormalement sur la polymérisation/ dépolymérisation de la tubuline peut entrainer des modifications dans la structure du cytosquelette (et donc des cils et flagelles ), et par conséquent entrainer des troubles pathologiques. On connait par ailleurs des flagellés qui perdent leurs flagelles pour se transformer radicalement en une forme amaeboïde (naegleria) ou des ciliés qui éjectent des trichocystes

Donc, dire si le phénomène observé est naturel (volontaire) ou artificiel et quel en est le méchanisme, necessiterait d'autres moyens d'investigation qu'un simple microscope.

 

Amicalement.


  • 0

#5 SORDE

SORDE

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 173 messages

Posté 14 juin 2021 - 05:26

J'étais en mode humoristique.

 

Certes, Tryphon !  Mais j'ai trouvé que cette suggestion n'était pas aussi idiote que cela ! D'ailleurs, je viens de faire l'expérience suivante: j'ai déposé une goutte de mon prélèvement entre lame et lamelle  et l'ai laissé tel quel une heure durant (dans la pénombre). Puis j'ai allumé mon microscope. Il n'y avait que très peu de ces flagellés , mais l'un d'entre eux  était très vigoureux, et s'est immobilisé quelques secondes seulement après l'allumage de la lampe.  Il faudra quand même que je refasse la manip plusieurs fois pour m'assurer qu'il ne s'agit pas là d'un pur hasard (ce qui reste  une possibilité !).

Donc :  affaire à suivre !

 

Amicalement

Christian


  • 0

#6 Buteo

Buteo

    Anthropoïde

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 821 messages

Posté 15 juin 2021 - 06:59

Bonjour,

en tout cas très belle observation et énigme.

Bravo.

 

Philippe


  • 0

#7 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 15 574 messages

Posté 15 juin 2021 - 07:01

Bonjour Christian,

 

Ton idée est bien sûr très intéressante. C'est l'expérimentation à partir d'hypothèses.

Mais pour aller au bout, la route est longue.

Il faudrait avoir une culture pour recommencer l'expérience de très nombreuses fois en étudiant chaque paramètre.

Que ce passe t'il avant que l'éclairage soit allumé ? 

 

  1. Les flagelles sont intacts ?
  2. Le processus a déjà commencé.?

 

En premier j'avais imaginé un time-lapse: on allume l'éclairage que le temps de la photo (une fraction de secondes en mode normal, pas en mode flash), dès le début.

L'idée est que la lumière (du microscope) est "toxique" pour le flagellé, et que le temps d'exposition pour la photo ne représentant qu'une infime partie de la dose qu'il faudrait habituellement pour déclencher le phénomène d'enroulement et perte des flagelles.

 

 

 

Amicalement.


  • 0

#8 SORDE

SORDE

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 173 messages

Posté 15 juin 2021 - 10:13

Bonjour à tous,

 

@ Tryphon: si l'on veut suivre le phénomène (perte et/ou enroulement des flagelles) de façon rigoureuse, il faudrait établir un protocole précis.  Ta proposition est intéressante. Bien que mon prélèvement commence à s'épuiser ( il date de plus de deux mois), les flagellés sont encore présents et je vais tenter de les observer pendant un court instant et à intervalles réguliers. 

 

Il ne faut pas oublier que tous ces flagellés possèdent un stigma et sont donc sensibles à la lumière. Mais quel est le rôle exact de ce stigma ?  Je pensais jusqu'à présent qu'il servait à indiquer les alternances jour/nuit aux protozoaires. Mais joue-t-il aussi d'autres rôles ? Bien sûr, je n'ai pas l'intention de me lancer dans une recherche scientifique pour laquelle je n'ai de toute évidence ni les moyens, ni les compétences. Mais s'il est possible d'en savoir un petit peu plus sur ces drôles de bestioles, je suis preneur !

 

Amicalement

Christian


  • 0

#9 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 15 574 messages

Posté 15 juin 2021 - 03:00

Bonjour Christian,

 

Pour ce qui concerne le sujet, la première chose serait de trouver le moyen de le mettre en culture.

C'est peut-être la chose la plus difficile (ou pas) , mais ce serait l'assurance de pouvoir expérimenter.

Sur une culture déjà ancienne, non entretenue, tout peut s'arrêter du jour au lendemain.

 

Une fois une culture obtenue, tout devient possible.

Bien sûr, je n'ai pas l'intention de me lancer dans une recherche scientifique pour laquelle je n'ai de toute évidence ni les moyens, ni les compétences.

Les moyens sont essentiellement acquis avec l'élaboration d'une culture.

Il faut déterminer les besoins en nourriture (culture bactérienne vraisemblablement) et conditions environnementales (étuve finement thermostatée).

On doit y arriver facilement sans diplômes. :)  

A moins d'avoir 4 mains gauches, et un seul neurone, tout le monde peut y arriver. (Et comme je dis souvent, la communauté du forum peut vous y aider).

Mais quel est le rôle exact de ce stigma ? 

"ll permet à ces microorganismes de trouver et de demeurer dans un environnement présentant des conditions lumineuses optimales pour la photosynthèse."

" La perception du signal lumineux modifie les battements du flagelle, ce qui provoque la réaction phototactique"

Wikipedia n'est pas la Bible, mais tout ce qui y est dit est a prendre en considération.

Les relations entre stigma et mouvement sont avérées.

​La réponse spectrale de la LED est donc un élément à considérer.

 

Alors si tu arrives à démontre que l'usage de la LED arrive à faire disparaitre les flagelles, tu auras fait œuvre de Science bien mieux que d'innombrables scientifiques qui touchent un salaire de l' Etat, sans rien produire. Et c'est à la portée de tous.

Imaginons qu'à cause de la LED, l'euglène n'ait plus besoin de stigma car la source n'est plus localisable car trop diffuse, ou que le stigma soit détruit, les flagelles pour le coup n'ont plus aucun intérêt et dégénèrent...

 

Amicalement.


  • 0

#10 SORDE

SORDE

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 173 messages

Posté 16 juin 2021 - 07:20

Bonjour à tous,

 

@ Tryphon:  je vais tenter une mise en culture de ces flagellés, qui deviennent de plus en plus rares dans mon prélèvement initial. Ce sera la première étape.  Si ça fonctionne, alors j'aurai tout le loisir de faire des expériences là-dessus. Il faudra quand même être patient : je pense que 2 à 3 semaines sont un minimum avant d'avoir quelques résultats.

 

Mais Il semble que personne  du Forum ne connaisse  ces petites bêtes ! Ce qui ne manque pas de me surprendre ...

 

Amicalement

Christian


  • 0

#11 Jean-Luc Bethmont (Picroformol)

Jean-Luc Bethmont (Picroformol)

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre Modérateur
  • 1 137 messages

Posté 16 juin 2021 - 10:06

Bonjour Christian,

 

 

    Je te propose une algue libre unicellulaire ou des gamètes d' un végétal pluricellulaire. Si tu avais des photos en champ clair et une indication de la taille ce serait un plus.

 

Cordialement,

 

JL


  • 0

#12 SORDE

SORDE

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 173 messages

Posté 16 juin 2021 - 10:26

Bonjour Jean-Luc,

Il y a une photo en champ clair tout au début de la vidéo, ainsi qu'une échelle où on peut voir que ces flagellés ont une longueur d'environ 25 microns. Leur dimension varie selon les individus et oscille approximativement entre 20 et 30 microns, pour une largeur de 4 à 5 microns.

Merci pour ta suggestion. Des gamètes d'un végétal pourraient -ils séjourner plus de deux mois dans de l'eau ?

Cordialement
Christian
  • 0





Aussi étiqueté avec au moins un de ces mots-clés : VIDÉO

N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!