Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo
- - - - -

Stylonychia sp


  • Veuillez vous connecter pour répondre
13 réponses à ce sujet

#1 Olivier Barth

Olivier Barth

    Batracien

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPip
  • 549 messages

Posté 29 juillet 2007 - 08:06

bonsoir à tous,
prélévement de fontaine issue d'une source.Grâce à ses 3 cirres caudaux,il est facile de déterminer le genre.mais pour l'espèce,pour l'instant pas d'idée.je me demande aussi si les 2 grosses organites ovoïdes ne seraient pas les noyaux typiques de Stylonychia?? quoiqu'il en soit,ce sujet ne manquait pas d'inclusions remarquables...
bonne soirée.
Stylonychia_sp3X40col.jpg

Modifié par Olivier Barth, 29 juillet 2007 - 08:19 .

  • 0

#2 Olivier Barth

Olivier Barth

    Batracien

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPip
  • 549 messages

Posté 30 juillet 2007 - 10:26

bonjour le Forum,
en fait, je penche pour S.mytilus...
bonne journée.
  • 0

#3 Olivier Barth

Olivier Barth

    Batracien

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPip
  • 549 messages

Posté 03 août 2007 - 01:24

bonjour,
voici une vue plus nette des deux noyaux.j'ai essayé l'éosine comme colorant nucléaire(ça avait bien fonctionné avec Euglena gracilis),mais sur les ciliés cela ne donne presque rien...
bonnes observations.
StylonychianucleiX40for.jpg
  • 0

#4 Jean de Corcelles

Jean de Corcelles

    Auteur

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPip
  • 580 messages

Posté 03 août 2007 - 03:16

Bonjour Olivier !

j'ai essayé l'éosine comme colorant nucléaire



As-tu essayé le rouge neutre ? ( à 1/1000 )
Cela marche bien pour les vorticelles!


Amitiés / Jean :)

Modifié par Jean de Corcelles, 03 août 2007 - 03:17 .

  • 0

#5 Olivier Barth

Olivier Barth

    Batracien

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPip
  • 549 messages

Posté 03 août 2007 - 05:48

bonjour Jean,
j'ai du rouge neutre,mais je pensais qu'il colorait plutôt les vacuoles.je vais donc essayer à l'occasion.
j'ai aussi essayé le bleu de méthylène,mais ça n'a rien fait.
amicalement.
  • 0

#6 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Michel
  • 8 671 messages

Posté 03 août 2007 - 09:19

Bonsoir Olivier,

Bravo pour tes Ciliés !

Pour moi, les Ciliés sont les êtres microscopiques les plus intéressants. De part leur diversité et la richesse de leurs organites. A mon avis ils constituent ce que la Vie a pu créer de plus évolué au niveau cellulaire.

Pendant très longtemps, l’étude de ces protozoaires s’est faite exclusivement à partir de préparations fixées et colorées qui sont les seules à apporter le maximum de renseignement sur leur anatomie ultra structurale et a permettre un diagnostic précis.
Mais l’examen a l’état frais, sur le vivant nous apporte également des renseignements utiles tout en nous permettant d’apprécier la beauté de ces êtres dans leur vie quotidienne.

Les deux façons d’étudier les protistes sont complémentaires, mais se contenter de l’aspect animé de leur étude est une erreur.

De nombreuses techniques de coloration sont applicables aux Ciliés, mais un petit nombre d’entre elles sont reconnues pour leur efficacité.

Rappelons tout d’abord pour couper court aux élucubrations ou aux expérimentations hasardeuses que les lois de la chimie s’appliquent aussi en microscopie et en particulier au niveau des colorations.

Une des premières choses à retenir est le principe de complémentarité.
Pour colorer une structure Acide comme les noyaux et le matériel nucléaire, il faut utiliser des colorants Alcalins comme le Bleu de Méthylène. Pour colorer des structures alcalines comme le cytoplasme, il faut utiliser des colorants acides comme l’Eosine.

Les préparations de colorants dites Neutres sont destinées à observer des microorganismes vivants mais ils ne sont pas en fait réellement neutres, le Rouge Neutre est faiblement Alcalin, il colorera donc le contenu des vacuoles digestives acides. Il permettra même d’apprécier l’évolution du pH en cours de digestion.


Mais tout ceci n’est que généralités.

Pour les Ciliés des colorations bien adaptées permettent d’observer l’appareil nucléaire et la ciliature.

La technique la mieux adaptée aux Noyaux et la plus simple est la coloration au Vert de Méthyle Acétique.
Les techniques les mieux adaptées à la Ciliature et les plus simples sont celle du Sublimé et de la Nigrosine.

Ensuite des colorations plus complexes permettent d’avoir un maximum de renseignements.
Ce sont les colorations à l’Argent pour les Cils et les réactions de Feulgen pour les Noyaux.

A partir de là une étude sérieuse des Ciliés est envisageable.

Qui s’y lance ?

Cordialement.
  • 0

#7 Jean de Corcelles

Jean de Corcelles

    Auteur

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPip
  • 580 messages

Posté 04 août 2007 - 07:53

Bonjour à tous, Michel

Rappelons tout d’abord pour couper court aux élucubrations ou aux expérimentations hasardeuses que les lois de la chimie s’appliquent aussi en microscopie



Les renseignements que tu nous donnes sont fort intéressants( personnellement je les conserve soigneusement ) et pour toi sont évidents; mais si on y connaît rien en chimie , on en est bien réduit aux expérimentations hasardeuses....

Donc il arrive bien un moment où la microscopie un peu " sérieuse" devient affaire de spécialiste.
J'avoue bêtement mon ignorance crasse : à 70 ans, j'ignorais que les noyaux étaient acides et le cytoplasme alcalin, ne l'ayant pas appris en fac dans ma jeunesse !
Donc à ce niveau, je me sens un peu intrus quelque part....

Dans le forum, les techniciens de labo,médecins, pharmaciens, botanistes, zoologistes ou autres mycologues sont forcément plus à leur aise que les...violonistes :( ,qui n'auront que de faibles connaissances sur ces domaines,obligatoirement au prix de découvertes personnelles parfois difficiles :c'est pourquoi la simple admiration des images obtenues peut se comprendre et se justifier...Et obtenir des images valables n'est déjà pas si simple en soi !


Bon, ça ne fait rien, bonne journée, on aura peut-être droit à un peu de soleil!

Amitiés à tous !
Jean :(
  • 0

#8 Olivier Barth

Olivier Barth

    Batracien

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPip
  • 549 messages

Posté 04 août 2007 - 08:00

bonjour le forum, Michel,
effectivement,la coloration m'interesse et mes connaissances en chimie sont faibles.quand je vois la complexités des molécules en biochimie,ça me fait un peu reculer...néanmoins les techniques simples que tu décris sont à considérer (faut que je me procure de la nigrosine).par contre j'ai lu le protocole des techniques complexes(ex. "carbonate silver") et là je me dis "pas pour tout de suite"...même si les résultats sont spectaculaires!
en tout cas,merci pour tes précisions sur les colorations.
chromatiquement,bonne journée.
  • 0

#9 Pierre Houssin

Pierre Houssin

    Invertébré

  • Ex membre
  • PipPipPip
  • 364 messages

Posté 04 août 2007 - 01:35

Bonjour à tous,

Jean,

de toute façon, on est tous ignorant dans certains (ou plutôt la plupart) domaines.*
Je te propose un moyen tout simple (en tout cas pour moi) pour s'en souvenir :
- le noyau contient l'ADN : c'est la molécule qui porte les gènes. Son acronyme signifie Acide Désoxyribo Nucléique
Comme son nom l'indique, c'est donc acide
- le cytoplasme, du coup on peut s'en souvenir en disant que c'est l'inverse.

Effectivement, il faut se souvenir de la signification d'ADN.

* en parlant d'ignorance, j'admire ton niveau en violon.
Avoir une fibre artistique est ce qui me manque le plus (surtout le dessin, utile pour mes passions) : j'ai commencé la musique, mais il a fallu que je me passionne pour la synthèse sonore et la musique par ordinateur. On ne se refait pas !
  • 0

#10 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Michel
  • 8 671 messages

Posté 04 août 2007 - 04:03

Jean,

Tes remarques sont très pertinentes.
Toutefois je voudrais préciser certaines choses sans vouloir te choquer.

Qui n’a jamais fait de Chimie à l’école ? Je ne parle pas de fac, fréquentée par les spécialistes, médecins pharmaciens, botanistes, zoologistes (je te cite) je parle de l’école primaire du temps du certificat d’étude ou des simples collèges à une certaine époque (que tu as forcément connue) où il y avait des microscopes dans les classes de Sciences Naturelles (terme bien mieux approprié que SVT !) où l’on étudiait entre autre la Paramécie et en chimie les Acides et Bases. Je ne parle que de cela. Je ne me situe qu’à ce niveau là.
Mais actuellement, quand on sait que plus de 80 % des lycéens obtiennent le Bac je ne pense pas que l’on puisse ignorer la notion d’acide et de base, que les acides sont attirés par les base et vice versa pour former des sels pour ne pas entrer dans des formules chimiques dont on n’a rien à faire ici.

Comme le dit si simplement Pierre, qui n’a jamais entendu parler du fameux ADN, Acide desoxyribo etc etc (constituant principal du noyau de toutes les cellules) on apprend cela maintenant dans les plus petites classes. En tout cas de nombreux gamins qui regardent la télé ont entendu tellement de fois ces termes soit dans les séries télévisées soit dans les JT qu’il faut être sérieusement allergique à la science pour ne pas les avoir retenus.

Je le répète haut et fort, la microscopie, n’est pas uniquement une affaire d’observation sans aucune préparation.
Que seraient les diagnostics médicaux (je parle d’un problème qui nous concerne tous en tant que malades potentiels, et pas seulement les spécialistes) s’ils se contentaient d’un examen sur le vivant sans faire appel à la chimie et autres investigations para cliniques?

En microscopie, c’est la même chose. Comme je le disais précédemment et c’est encore plus vrai avec les Ciliés, l’examen direct in vivo, même s’il est passionnant et utile ne suffit pas, il faut faire appel à la chimie.
De même qu’il n’est pas nécessaire d’être physicien, mécanicien ou opticien pour observer avec un microscope, il n’est pas nécessaire d’être chimiste ou être passé en fac pour utiliser le bleu de méthylène et l’éosine !
Tous les manuels de microscopie donnent des recettes et rares sont ceux qui donnent des formules dont on n’a que faire si l’on connaît le BABA de la chimie (en ce qui nous concerne) et que j’ai exposé précédemment.

Si je conduis une voiture, on ne me demande pas de connaître la mécanique, mais un minimum est requis à savoir au moins qu’il faut de temps en temps mettre de l’essence.
Si je rappelle l’affinité des colorants alcalins pour les structures acides comme le noyau, la chromatine, les chromosomes, ou l’ADN (et ARN !) c’est que j’estime en toute simplicité que c’est une notion aussi simple que celle qui consiste à mettre de l’essence mais certainement pas pour donner l’impression que je sais beaucoup de choses.

Je recommande au passage, puisque cela n’apparaît pas très clairement en fréquentant le Forum, à tout débutant, de lire avant toute chose un ou deux manuels de microscopie ! Il me semble que c’est un peu la moindre des choses : un très simple et un plus complet et pourquoi pas d’autres par la suite si affinité avec la discipline.

Je voudrais ajouter Jean, puisque tu parles souvent de spécialistes, que le forum se fait, en tout cas c’est mon cas, un honneur et un plaisir d’accueillir des spécialistes, mais que la microscopie peut se pratiquer beaucoup plus simplement sans beaucoup de connaissances théorique, à un niveau amateur pur ou débutant mais en ayant à l’esprit que la microscopie a ses propres règles pour ne pas dire lois et dont il vaut mieux tenir compte.
Si on doit essayer toute la panoplie disponible des colorants pour savoir quel est celui qui agit le mieux sur les noyaux, vous ne me trouverez pas sur le même chemin que vous pour soutenir cette méthode. Je préfère vous indiquer les recettes (Acide + Base) qui permettent d’avancer beaucoup plus vite. Il ne sert à rien de vouloir tous les jours réinventer l’eau tiède, par contre améliorer un protocole est une activité beaucoup plus intéressante.

Quant à la microscopie purement contemplative, elle n’a rien à faire bien entendu des lois de l’optique, de la chimie ou de la biologie, elle se suffit à elle-même.
Elle gravite dans d’autres sphères que les miennes.

Cordialement.

Amitiés à tous et toutes
  • 0

#11 Jean de Corcelles

Jean de Corcelles

    Auteur

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPip
  • 580 messages

Posté 06 août 2007 - 05:36

Bonsoir Michel, tous,


Je ne peux résister au désir de te faire part de ces quelques réflexions…que je suis sûr, tu partageras, au moins en partie !!!

quand on sait que plus de 80 % des lycéens obtiennent le Bac


Oui, mais quel bac ???

Loin de moi de faire la critique de cette noble institution crée par Napoléon, mais tu conviendras qu'autrefois, on est bien obligé de dire comme cela, "avoir le Bac" était plus qu'obtenir un diplôme difficile, c'était presque une distinction que tout le monde ne pouvait pas atteindre; l'heureux récipiendaire était entouré d'une aura et d'une admiration qui n'existe bien sûr plus aujourd'hui .
Il faut dire que ce diplôme est devenu de nos jours, à part quelques options prestigieuses, une sorte d'examen de passage pour pouvoir entrer à la faculté…et alors, et après ???
J'ai été pendant 20 ans enseignant, dans ma partie, bien sûr, forcément la musique, dans le primaire , avec des mouflets du CP au CM2, ce qui ne m'a pas empêché de voir ce qu'ils faisaient dans les autres matières, de côtoyer mes collègues instituteurs ( pas encore affublés du titre ronflant de "professeur des écoles" ) qui aimaient ce qu'ils faisaient, étaient de vrais puits de sciences et formaient vraiment les enfants dans tous les domaines…
Si le taux de réussite au bac ( ça dépend des options, je ne sais plus dans quelle académie il y a une option patin à roulettes !) est de 80% , peux-tu m'expliquer pourquoi mon gendre qui corrigeait les épreuves écrites pour les concours d'entrée à la mairie de Dijon était obligé de compter un point en moins pour dix fautes d'orthographe, sans cela tout le monde avait un zéro pointé, et encore ne fallait-il pas tenir compte de la ponctuation ? Peux tu me dire pourquoi notre langue est en pleine déliquescence ? Pourquoi certains s'obstinent à vouloir la"simplifier "en la massacrant ?
Pourquoi ces cochonneries de sms et de textos ( je crois d'ailleurs que c'est pareil…) . Pourquoi la niaiserie habituelle de la pub ? Pourquoi tout le monde ignore nos grands auteurs classiques?
Pourquoi rien qui n'exalte le Bien ,le Beau , la Poésie, la Musique ? Pourquoi tant de chaînes télé et radio confondues qui font dégouliner à longueur de journée l'eau tiédasse de rengaines anglo-saxonnes ou de vociférations exacerbées ?
J'aime bien regarder certaines émissions ( il y en a peu ) pas trop mal fichues, par exemple "Questions pour un champion " ou "Des chiffres et des lettres"; à des questions cependant …élémentaires… on a des réponses curieuses, comme par exemple ce jeune boutonneux qui situe sans sourciller la lune à …300 km de la terre? Ou cette (très) jeune "professeur des écoles " très imbue de son titre ( et qu'était si p'tiote , comme aurait dit ma sainte mère, qu'on y'aurait tordu l'nez qui s'rait sorti du lait !) qui n'a pas été fichue de citer trois affluents de la Seine…

..on apprend cela maintenant dans les plus petites classes.

Tu veux me faire croire ça, Michel, Allez j'te crois pas!


HUMORISTIQUEMENT....mais tragiquement vrai :o

Bonne soirée Jean
  • 0

#12 Pierre Houssin

Pierre Houssin

    Invertébré

  • Ex membre
  • PipPipPip
  • 364 messages

Posté 06 août 2007 - 06:35

Bonsoir,

bien que l'on soit hors sujet, je me permet simplement de rajouter une chose : tout ne s'apprend pas à l'école.
Les parents ont un rôle éducatif très important à jouer et l'on peut apprendre seul (autodidacte) également.

Pour le reste, dans le style "c'était mieux avant" : il y a quand même eu de grandes avancées dans les dernières décennies.
Donc la nostalgie à ces limites...
Il y avait certaines choses qui étaient mieux, ils y en avaient aussi d'horribles...
  • 0

#13 12518

12518

    Procaryote

  • DEM
  • Pip
  • 177 messages

Posté 06 août 2007 - 07:11

Bonjour à tous :huh: ,

Pour info:
  • Il est question de mettre des dictées obligatoires en classes préparatoires (Niveau Bac +1/2)
  • De gros problèmes d'orthographe se font jour dans la rédaction des mémoires universitaires au niveau Licence
  • Comme le dit Michel, j'ai appris dans les années 1970 à utiliser et à colorer des paramécies entre autres TP , ainsi que les bases de Chimie et de Physique qui me servent toujours.
  • Le taux de bachelier à cette époque était d'environ 17%....Mais on trouvait immédiatement un emploi....
  • Les travaux pratiques de botanique enseignés en seconde et en première sont dorénavant enseignés en Maitrise de bio etc, etc....
Mais le passé n'a plus d'intérêt, l'avenir on ne le connait pas, seul le présent compte....

A+
Alain
  • 0

#14 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Michel
  • 8 671 messages

Posté 06 août 2007 - 10:16

Je ne peux résister au désir de te faire part de ces quelques réflexions…que je suis sûr, tu partageras, au moins en partie !!!

CITATION
quand on sait que plus de 80 % des lycéens obtiennent le Bac

Oui, mais quel bac ???


Justement telle est la question et les réponses sont multiples.
Comme on est entre Amis, on peut se dire certaines choses sans trop se vexer mutuellement.


Je voulais au contraire dire que quand on voit le niveau actuel du Bac (et des classes qui permettent d’y accéder) dans le seul domaine pour lequel je suis apte à formuler une opinion, c'est-à-dire des sciences (SVT : quelle horreur !) NIVEAU EXTREMEMENT ELEVE et que 80 % des élèves ont été validés dans leurs connaissances, je me dis que décidément la population des gens actifs issus de ce Bac sont vraiment très savants !
Mais je m’étonne comme toi, car moi aussi je regarde beaucoup les jeux télévisés et pas uniquement ceux du service public, de l’inculture de la population prise au hasard (je suppose) !
Donc : 80 % de bacheliers d’un Bac d’un grand niveau et 80% d’ « analphabètes » quand on interroge les « gens » qui affichent parfois des titres universitaires.
Va comprendre Charles !
Quand apprendras-t-on à comprendre plutôt que d’emmagasiner des connaissances éphémères que l’on peut trouver maintenant partout.
C’est beau l’enseignement ! Cela fait bien de dire que 80 % des Français sont très intelligents ou en tout cas très cultivés. Mais cela coûte aussi très cher ! Cela dure très longtemps dans la vie d’un individu.
Pour ce qu’il en reste au bout de deux ans après les études.... En termes de thermodynamique, le rendement est ridiculement faible !


Je ne voulais pas me situer dans une querelle entre les anciens et les modernes, le monde d’Avant qui était forcément mieux et les « vraies » valeurs qui foutent le camp.
Tout ceci fait partie de conversations stériles si elles ne sont pas rattachées au sujet de départ.

Que l’on discute uniquement sur le Bac devient alors un Hors Sujet. Chacun apportant sa petite coloration personnelle sans trop d’intérêt pour la coloration des préparations microscopiques.
Cette citation avait pour but de rappeler que plus on développe un sujet et plus on a de chance de se perdre dans les détails.
C’est exactement ce qui se passe avec les différents grossissements d’un microscope on perd facilement l’échelle de ce que l’on regarde.
Ceci explique pourquoi beaucoup répugnent à utiliser les plus forts grossissements de leur instrument et préfèrent les gros plans et la macro ?
Cela explique aussi pourquoi beaucoup voudraient que le monde microscopique ressemble au monde de tous les jours avec autant de couleurs, de détails et de formes immédiatement identifiables, comme quand on photographie un paysage.
Comment faire pour rechercher des détails reflétant une fonctionnalité, plutôt que de vouloir saisir une globalité.
C’est là qu’intervient la chimie.
Sachant (notion basique) qu’un colorant acide viendra se fixer sur une structure alcaline et vice versa, Il suffit d’aller chercher dans un manuel de microscopie à quelle catégorie appartient le colorant.
Au-delà de cette notion générale ( on disait à l’époque en 6 ème (ou 5ème, c'est si loin!) ACIDE + BASE = SEL + EAU) il existe des réactions chimiques beaucoup plus spécifiques qui vont mettre en évidence une seule substance) et raffinement suprême, grâce aux marqueurs fluorescents on pourra espionner le métabolisme de la cellule ou localiser avec précision, telle ou telle substance ou structure.

Ce que je voulais dire au départ de ces discussions, c’est que moyennant l’acquisition d’une notion de chimie relativement simple on pouvait comprendre sans formule comment on arrive à déterminer avec précision une espèce de Cilié (par exemple) avec l’aide de manuels bien choisis. ( et sans Baccalauréat * ni sans avoir fait d’études supérieures non plus)

* Il semblerait que Baccalauréat vienne de « bacca laurea » qui veut dire baie de laurier que l’on trouve sur la couronne de laurier des Grecs rappelant les attributs de la Déesse Egyptienne Osiris...
  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!