Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo
- - - - -

spirogyres


  • Veuillez vous connecter pour répondre
3 réponses à ce sujet

#1 patrice dx

patrice dx

    Batracien

  • Membre Modérateur
  • 519 messages

Posté 29 avril 2008 - 12:38

Spirogyra sp.
Ce genre regroupe des algues filamenteuses non ramifiées, dont les cellules comporte un ou plusieurs chloroplastes en bandes, disposées à la périphérie et présentant une structure spiralée. Selon le nombre de chloroplastes, la spirale peut être double, triple voire quadruple selon les espèces. Le nombre de tours peut varier aussi. Les chloroplastes contiennent des inclusions protéiniques, les pyrénoïdes, autour desquels s'accumule, en grain, de l'amidon.
Le noyau est central, relié par des tractus au protoplasme périphérique. Ces tractus aboutissent souvent au niveau des pyrénoïdes. Chez certaines espèces ont peut voir dans le protoplasme des inclusions cristallines en croix.

observations dans la récolte du parc Josaphat

a. diamètre : entre 20 et 30 microns. trois types de fibres rencontrées.
1.un seul chloroplaste, en forme de bande, peu pigmentée, dentelé, pyrénoïdes nombreux. Il fait dans la plupart des cellules 5 tours. Certaines cellules ont un chloroplaste faisant 2 tours.
2.cellule à deux chloroplastes faisant chacun deux tours. La spirale apparait double. Le noyau est visible. Il se pourrait que les deux formes coexistent sur un même filament. Observé : une fibre à cellules à spire double mais avec cellule apicale à spire simple.

dessin :

spirogyre001.jpg

b. Autre spécimen : Fibre épaisse. plus de 50 microns. Spires nombreuses, 3 chloroplastes faisant chacun 3,5 tours. Le noyau peut être visible comme une zone sphérique aux limites peu discernables. Le cytoplasme contient de nombreuses inclusions en croix

spirogyre002.jpg

Pas de conjugaison observée

Ces algues, spirogyres et d'autres algues filamenteuses, sont habitées par des copépodes, des daphnies et autres cladocères et de nombreux vers olichètes. J'ai observé hier un spécimen de Stylaria lacustris ... (moins simple à dessiner qu'une spirogyre :-)) ... j'espère retrouver un de ses congénères.

cordialement,

Modifié par patrice dx, 29 avril 2008 - 12:40 .

  • 0

#2 Jean Marie Cavanihac

Jean Marie Cavanihac

    AUTEUR-MODERATEUR

  • Co-Admin
  • 3 558 messages

Posté 29 avril 2008 - 02:01

Bonjour Patrice,


jolis dessins comme d'habitude ! pour l'organisation des chloroplastes il me semble avoir observé que moins il y a de lumière plus ceux ci se déroulent (les cellules s'allongent) ..peut être une stratégie pour offir plus de surface au rayonnement...mais c'était aussi dans des échantillons vieillissants sur le coin de mon bureau ... peut être aussi une forme de dégénérescence..Dis moi si tu constate ce phénomène aprés quelques jours ...

amitiés,
JMC
  • 0

#3 Marc Peltier

Marc Peltier

    AUTEUR

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 151 messages

Posté 30 avril 2008 - 10:00

Bonsoir à tous,

Patrice, tes dessins subtilement "aquarellés" nous impressionnent tous. Pourrais-tu nous expliquer ta technique? Est-ce que tu passes un "jus" sur un dessin papier numérisé ensuite, ou bien fais-tu tout ou partie du dessin directement à l'ordinateur? Ou avec une tablette à numériser?

En tout cas, c'est à la fois joli, intelligent et très informatif. Bravo!

Amicalement,
Marc
  • 0

#4 patrice dx

patrice dx

    Batracien

  • Membre Modérateur
  • 519 messages

Posté 01 mai 2008 - 02:49

Bonsoir à tous,

Patrice, tes dessins subtilement "aquarellés" nous impressionnent tous. Pourrais-tu nous expliquer ta technique? Est-ce que tu passes un "jus" sur un dessin papier numérisé ensuite, ou bien fais-tu tout ou partie du dessin directement à l'ordinateur? Ou avec une tablette à numériser?

En tout cas, c'est à la fois joli, intelligent et très informatif. Bravo!

Amicalement,
Marc



Bonjour Marc,

les dessins sont effectués à main levée au crayon noir (HB, ou 2B), sur papier A 4 ordinaire ... Dans certain cas, le dessin est rehaussé de crayon de couleur. Le plus souvent j'encre le dessin au marqueur noir très fin. Il est alors numérisé au scanner. Le travail de correction. Je corrige sur ordinateur les niveaux et de contraste, je colorie et légende. Par ex, Photoshop, Gimp, ou Corelpaint conviennent fort bien pour ce type de travail.
J'utilise bien entendu une tablette graphique (Wacom), un outil très utile aussi au traitement et retouche des photos.

Amicalement,
Patrice Deramaix

Modifié par patrice dx, 01 mai 2008 - 02:50 .

  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!