Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo
- - - - -

Courge du Siam Histologie


  • Veuillez vous connecter pour répondre
Aucune réponse à ce sujet

#1 Dominique.

Dominique.

    Batracien

  • Membre AUTEUR
  • PipPipPipPipPip
  • 554 messages

Posté 22 mai 2017 - 10:53

La courge du Siam

 

Cette courge ne  se trouve pas souvent dans les jardins,  du moins en Normandie.  J’en cultive depuis des années  à partir  d’une  graine qui  m’avait été donnée en raison de sa facilité de culture et de  son fort rendement .Parfois  5 courges  par pieds .

Ces courges  font de  20 à 30  cm de long et  peuvent peser plusieurs  kilos. Leur culture prend  de la place   mais la pelouse  peu devenir utile  en  devenant  un  endroit idéal  pour son développement  de même  qu’un clôture  -La plante  est une plante  grimpante qui développe des tiges de plusieurs mètres de long  qui s’ accrochent  par   des vrilles  -rien ne l’ arrête .

Ce qui va nous  intéresser dans cette courte présentation  est l’ extraordinaire  capacité de conservation – Elles sont parfaitement  mangeables  après plus de 2 ans  d’ attente  dans un  endroit sec    et de température  stable  autour de  12° .Peu de légumes  non secs   peuvent  rivaliser .

 

courge du siam.jpg

Source de la photo : CC BY-SA 3.0, https://commons.wiki...p?curid=1258625

 

Le secret de conservation  tient dans sa  coque  qui s’ apparente à une calebasse(  qui sont  aussi des cucurbitacées  mais  d’ origine Africaine) .

 

L’ouvrir est   un  moment difficile  qui nécessite   un gros couteau et un marteau. Il est  parfois plus simple de la précipiter sur le sol.

 

siam texte 1.jpg

 

siam texte 2.jpg

 

Comment est organisée la structure de cette paroi  aussi  dure que le bois.

 

Aspect histologique de la coque   :

 

L’aspect dépend  de  sa  profondeur  dans la coque.

Le Plan suivi va  du  plan profond  au plan  superficiel. de cette coque .

 

Coupe longitudinale  -  zone  profonde  soit à 4 mm :

siam texte 3.jpg

 

 

 

 

 

.

 

Le plan  profond est une zone de transition  entre le tissu cellulosique qui constitue la partie souple , charnue  et consommable de la courge   et le début des  régions lignifiées  de la paroi externe  ( la zone    du sclérenchyme  ) .

Les grosses   cellules  font en moyenne 92x 62 µm

 

 Coupe longitudinale   et tangentielle à 3 mm :

siam texte 4.jpg

 

 

La taille  des cellules  diminue progressivement  en allant de  la zone  profonde vers la couche épithéliale. La taille moyenne des cellules de ce plan  font 76 x 65 µm  - la paroi cellulaire  devient plus  épaisse grâce  à un dépôt .de  Lignine. Il n’ y a plus d’ espaces intercellulaires  comme dans le tissu profond .

 

 

Coupe longitudinale  et tangentielle à  2 mm :

siam texte 5.jpg

 

 

 

A ce niveau la taille des cellules  continue à diminuer  mais essentiellement  en diamètre  , la longueur  reste stable – Taille moyenne  76 x 31- L’ épaississement  de la paroi  se poursuit – on remarque de plus en plus    une disposition particulière des cellules  en  rosaces  comme sur la photo ci- dessus  .

 

 

Coupe  axiale  et tangentielle du plan du 1 er mm :

siam texte 6.jpg

 

Dans  la couche superficielle profonde :

          Les cellules  ont atteint leur taille minimum  – autour de 43 X 29 µm – l’aspect cellulaire  est celui de sclérides  c’est-à-dire de cellules  mortes  dont la paroi  est intensément lignifiée . la disposition en rosettes  est retrouvée  avec une très grande abondance .

siam texte 7.jpg

 

Coupe  de la zone épidermique  et de la cuticule :

  Le coloration cellulaire  change – Les cellules de cette couche   sont très petites   ,Taille moyenne  17 x 24µm ,    réparties  sur   une dizaine de strates  compressées les  unes contre les autres -.Elles apparaissent  totalement remplies de Subérine   qui est un mélange de polyesters cireux  et d’ acides gras organiques  imperméables  à l’eau   et aux gaz  ( caractéristique rencontrée dans le liège)  .

 

siam texte 8.jpg

 

 

La couche épithéliale  ( partie  supérieure  de la photo de droite )  montre  aussi des cellules de petite taille  avec un dépôt très important de cutine  sur leur  face  interne  assurant  aussi l’ imperméabilité  aux gaz et  à l’eau .

En conclusion  les processus mis  en  route pour  assurer une coque protectrice   sont :

  • La densification  cellulaire  .
  • La réduction  progressive de la  taille  des cellules  constitutives des tissus.
  • L’ épaississement  progressif des parois  par  dépôt de lignine.
  • Une  couche   superficielle  de liège  d’une hauteur d’une  dizaine de cellules .
  • Une couche épithéliale  fortement cuisinée .

 

Aspect histologique du tissu central :

Cette courge fait partie des  courges dont la  chair  est  dite en « Spaghetti »- Cet aspect n’est  vraiment évident  qu’après la cuisson  -   les tissus se dilacèrent en longs  filaments    ;   Mais quel est l’ aspect histologique  de cette structure ?

 

 

 


siam texte 9.jpg

 

Coupe  axiale  et longitudinale :

 

siam texte 10 .jpg

 

La fibre spaghetti  a donc  un axe vasculaire  lignifié les vaisseaux  sont  réticulés  .

Cet axe vasculaire  est entouré  de  grandes  cellules à paroi cellulosique  encapsulées  par une structure  elle-même cellulosique  mais  dont l’ architecture devient plus  anarchique   et donc mécaniquement moins cohérente . La cuisson altère celle-ci et permet de détacher   les éléments « Spaghetti ».

 

Valeur  nutritionnelle

La courge su  Siam ne contient pas d  ‘ amidon  ce que  met en évidence  le test  au Lugol  . Aucun Amyloplaste  n’est  mis en évidence . Ce végétal  apporte  surtout des vitamines  et des oligo- éléments  - Sa richesse  en cellulose  en fait un aliment  qui favorise le transit intestinal  d’ où son importance  dans l’ alimentation  moderne qui  manque cruellement de fibres  .

C’est un aliment support   c’est à dire qu’il  autorise un nombre considérable de recettes  avec  des associations d’autres produits   - la limite est celle de l’inventivité de la cuisinière .

 

siam texte 11.jpg

 

Des  graines  noires   on  peut extraire  une huile  - Chaque  courge fournit  une  centaine  de graines .

 

siam texte 12.jpg

 

Aspect  gastronomique

La chaire de cette  courge est assez fade,   la cuisinière transfigurera   le goût  pas  la magie des associations   d’aliments.

siam texte 13.jpg

Mon épouse  réalise  de magnifiques  recettes :   les deux  plus récentes : les rissolés de courge  et la   courge  à la béchamel   camembert.

Les recettes sont  nombreuses :

http://www.cuisine-l...-courge-de-siam

http://www.jardipart...courge-de-siam/

 

 

                                                 Bon appétit

 

                                                                                               Dominique

 

 

Si vous êtes intéressés  je peux  vous faire parvenir des graines  en fin d’ année  à mettre  en place  en godet avec du terreau     en serre  vers le mois d’ Avril  à transférer en plein  terre  pas avant le 15 Mai  du moins  en Normandie   -  Ne pas  oublier  de bien arroser  - cette plante aime  l’ eau .

 

 

 

.

 

 


Modifié par Dominique., 22 mai 2017 - 10:58 .

  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!