Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo
- - - - -

Sorastrum


  • Veuillez vous connecter pour répondre
10 réponses à ce sujet

#1 +bertrand

+bertrand

    Procaryote

  • Ex membre
  • Pip
  • 140 messages

Posté 19 janvier 2005 - 01:09

Bonsoir à tous,

Je vous ai déjà présenté Hydrodictyon et j'ai contribué aux divers exemples de Pédiastrum ici je voudrais vous proposer un troisième genre de la famille des Hydrodictyacées : Sorastrum.

La famille des HYDRODICTYACEES

FAMILLE DES HYDRODICTYACEES

Deux caractères permettent de caractériser cette famille : formation de cénobes et multiplication uniquement par zoosporulation(1). De plus, les cellules sont toujours groupées en colonies de forme régulière et caractéristique.

La famille renferme 5 genres et une trentaine d'espèces.

  CLEF DE DETERMINATION

A) Cénobe en réseau.................................................. 1 - Hydrodictyon
A) Cénobe non réticulé
  B) Cénobe plat
  C) Cénobe toujours à 2 cellules...................... 2 - Euastropsis
  C) Cénobe d'au moins 4 cellules...................... 3 - Pédiastrum
  B) Cénobe globuleux ou à cellules rayonnantes
  C) Cellule à pédicelle marqué........................ 4 - Sorastrum
  C) Cellule sans pédicelle............................ 5 - Soropédiastrum



(1) - "Lorsqu'une cellule divise son contenu à l'intérieur même de sa membrane et en un certain nombre de parties, il y a sporulation.
Ces spores sont appellées zoospores si elles sont mobiles grace à des fouets.
Si elles sont dépourvues de fouet et qu'elles s'arrondissent et s'entourent d'une membrane, nous parlerons d'aplanospores.
Si cette membrane s'épaissit, les aplanospores seront nommées hypnospores.
Les aplanospores qui prendront dans la membrane maternelle la forme de la cellule mère seront dites autospores.
Enfin, lorsqu'une cellule s'entourera d'une membrane épaisse, sans diviser son contenu, nous la qualifieront d'akynète ou de kyste."
P. BOURRELLY, "Les Algues d'eau douce", T.1 p 124 et 222

Le genre Sorastrum :

Sorastrum KÜTZING, 1845

Ce genre est caractérisé par ses cénobes sphériques de 8 à 128 cellules disposées de façon radiale.
Les cellules sont piriformes ou le plus souvent réniformes, elles se prolongent par un pédicelle jusqu'au centre de la colonie. Ce centre forme une masse sphérique découpée en polygones qui sont les bases des pédicelles.
Les cellules à leur pôle externe ont 1, 2 ou 4 épines. Leur plaste pariétal montre un gros pyrénoïde. La multiplication se fait par zoospores comme chez les genres précédents. La sexualité est inconnue.
La forme des cellules, le nombre d'épines polaires, la longueur du pédicelle, l'importance de la pièce centrale permettent de reconnaitre une dizaine d'espèces à distribution mondiale.

P. BOURRELLY, "Les Algues d'eau douce", T.1 p 226

Miniature(s) jointe(s)

  • DSCN6812.jpg

  • 0

#2 +bertrand

+bertrand

    Procaryote

  • Ex membre
  • Pip
  • 140 messages

Posté 19 janvier 2005 - 01:11

Un morceau de cénobe (=colonie) détaillant le pédicelle

Miniature(s) jointe(s)

  • DSCN6898.jpg

  • 0

#3 +bertrand

+bertrand

    Procaryote

  • Ex membre
  • Pip
  • 140 messages

Posté 19 janvier 2005 - 01:15

Je crois :unsure: que celui-là aussi est un sorastrum, je suppose d'une espèce différente (désolé, je n'ai pas encore pu acheter le livre que m'a recommandé André :( )

Miniature(s) jointe(s)

  • DSCN6398.jpg

  • 0

#4 +bertrand

+bertrand

    Procaryote

  • Ex membre
  • Pip
  • 140 messages

Posté 19 janvier 2005 - 01:17

Et celui-ci ?

PS Suite à la réponse d'André : forme hypnospore de S.spinulosum?

Miniature(s) jointe(s)

  • DSCN6428.jpg

Modifié par bertrand, 19 janvier 2005 - 02:01 .

  • 0

#5 +bertrand

+bertrand

    Procaryote

  • Ex membre
  • Pip
  • 140 messages

Posté 19 janvier 2005 - 01:23

Et ce dernier???

La forme ressemble grossièrement à une cellule (accidentellement) isolée de Sorastrum MAIS la tache rouge ressemble à un stigma :unsure:

Miniature(s) jointe(s)

  • DSCN5225_R.jpg

Modifié par bertrand, 19 janvier 2005 - 01:26 .

  • 0

#6 +bertrand

+bertrand

    Procaryote

  • Ex membre
  • Pip
  • 140 messages

Posté 19 janvier 2005 - 01:25

Le même avec une mise au point un peu différente.

Toutes les photos de cette page ont été faites Obj. X 40

Bien amicalement,

Bertrand

Image(s) jointe(s)

  • DSCN52218R.jpg

Modifié par bertrand, 19 janvier 2005 - 01:29 .

  • 0

#7 André Advocat

André Advocat

    Homo sapiens microscopicus

  • Ex membre
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 118 messages

Posté 19 janvier 2005 - 09:46

Bonjour à tous,Bertrand
Voilà que tu nous inities dans la familles des Hydrodyctiacées de façon magistrale
Comme tu fais référence à mon manuel,il y est décrit deux espèces:S.americanum et S.spinulosum
S.americanum est en forme de coin,de coeur ou pyramidal ,avec une transition de son pied vers la cellule graduelle
S.spinulosum a une forme de 1/2 lune voir arrondi et possède un pied étroit très distinct

Dans ta première cénobe,les cellules ont un pied nettement plus large que les suivantes et leurs aspects tiennent plus du coeur alors que les suivantes sont plus arrondies et possèdent un pied nettement différencié...

Je propose pour la première S.americanum et les suivantes S.spinulosum

Quant à celui de 2h17,ne serait ce pas une forme hypnospore de S.spinulosum?
  • 0

#8 +bertrand

+bertrand

    Procaryote

  • Ex membre
  • Pip
  • 140 messages

Posté 19 janvier 2005 - 02:09

Bonjour à tous, Bonjour André

Merci pour ta réponse et les identifications.

Juste une question, quand tu dis

Quant à celui de 2h17

, tu veux parler de celui dont j'ai modifié le message en ajoutant "PS suite à la réponse d'André..." ? (sur mon ordi il apparait comme posté à 1 h17 :huh: )

Ce qui m'agace un peu, c'est que j'en avais écrit moi même la description (cf note (1) du premier message de cette page)

"Lorsqu'une cellule divise son contenu à l'intérieur même de sa membrane et en un certain nombre de parties, il y a sporulation.
Ces spores sont appellées zoospores si elles sont mobiles grace à des fouets.
Si elles sont dépourvues de fouet et qu'elles s'arrondissent et s'entourent d'une membrane, nous parlerons d'aplanospores.
Si cette membrane s'épaissit, les aplanospores seront nommées hypnospores


que je l'avais sous le nez et que je n'y ai même pas pensé! :angry:

Merci André de m'apprendre ...et de m'ouvrir les yeux! :blink:

Bien amicalement,

Bertrand

Modifié par bertrand, 19 janvier 2005 - 02:10 .

  • 0

#9 André Advocat

André Advocat

    Homo sapiens microscopicus

  • Ex membre
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 118 messages

Posté 19 janvier 2005 - 05:57

Re Bertrand
L'heure repère que j'utilise est l'heure indiquée en en -tête du message(heure encore d'été)...
J'ai justement profité de tes indications pour souffler la forme hypnospore!! ;)
  • 0

#10 +bertrand

+bertrand

    Procaryote

  • Ex membre
  • Pip
  • 140 messages

Posté 02 août 2005 - 10:52

Bonjour à tous,

André, tu me corrigeras si je me trompe, mais je pense qu'il s'agit, au sein d'un même cénobe, d'une cellule au stade végétatif (celle de gauche), et de deux stades de sporulation; à droite, aplanospores et en bas hypnospores.

Obj. x40.

J'ai trouvé ce spécimen dans une mare près de chez moi (près de l'arboretum des Barres, Loiret).

Je pense qu'il s'agit de Sorastrum spinulosum

Miniature(s) jointe(s)

  • DSCN3047_3053.jpg

  • 0

#11 André Advocat

André Advocat

    Homo sapiens microscopicus

  • Ex membre
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 118 messages

Posté 03 août 2005 - 07:22

Bonsoir à tous,Bertrand
Je me range totalement à ton interprétation de ces stades de la multiplication des Sorastrum que tu as admirablement saisi!
  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!