Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo
* * * * - 1 note(s)

Écaille des papillons


  • Veuillez vous connecter pour répondre
Aucune réponse à ce sujet

#1 Dominique.

Dominique.

    Anthropoïde

  • Membre AUTEUR
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 887 messages

Posté 16 décembre 2022 - 10:56

Écaille des papillons

 

Cette présentation  portera  sur les écailles  du   Paon  du jour  - Aglais  io

dont  on  a déjà étudié  la structure de la trompe .

https://forum.mikros...omie/?hl=trompe

 

ecaille pa texte 1.jpg

La  surface alaire  de ce papillon   (La surface alaire est la surface de l'aile, ou du profil générateur de portance)  est  couverte   d’écailles   colorées  par contre l’autre  face   est de couleur  noire.

Quelle  est l’organisation des écailles  ?

ecaille pa texte 2.jpg

 

A –  Les écailles marginales sont généralement très allongées, parfois piliformes, comme ici.

B – écailles colorées de la couche profonde 

C – écailles   dites  de recouvrement   qui forment  la  couche  superficielle

La taille   des  écailles  est assez  variable suivant les espèces       mais  tourne  autour  100 – 120 µm pout le Paon du jour  ici étudié.

ecaille pa texte 3.jpg

                                                                     Ecaille de fond  ou basale                                            Ecaille  superficielle

 

Les  écailles  sont disposées en 2  couches. Mais  cela  est très  variable .Il a été calculé  que le  taux de couverture   des écailles  de fond par les écailles de recouvrement varie de 50 à 80 % suivant les espèces.

ecaille pa texte 4.jpg

A – couche superficielle

B – couche  profonde 

Les écailles superficielles sont  transparentes   ce qui est  nécessaire pour laisser  passer la lumière  qui une  fois réfléchie  sur les écailles profondes    donnera  les couleurs  caractéristiques  de l’ espèce . De plus  les écailles de recouvrement forment  une couche diffusive ou diffractive.

 

Une coupe de l’ aile est réalisée:

ecaille pa texte 5.jpg

L’aile  est   formée  de  deux  couches  membraneuses faites de chitine ( C ).

Sur la     surface alaire    se situe les écailles  pigmentées.

Cette  coupe met  bien en évidence les deux  étages  d’écailles.

(A )écaille profonde pigmentée  et( B ) écaille  superficielle  transparente .

Si  on considère  l’aile  ouverte la face  inferieure  est  aussi porteuse d’ écailles de couleur noire  ( qui ne sont pas restées  en place sur la coupe réalisée ).

 

Les écailles prennent naissance le long de fines trachéoles .qui parcourent la  surface de la membrane  alaire  des ailes  des papillons


ecaille pa texte 6.jpg

Les écailles  sont  fixées dans la membrane  alaire le long de fines trachéoles .qui parcourent de manière  régulière et parallèle  cette membrane.

Le long  de  ces trachéoles  sont disposés  des pédicelles   qui sont   des encoches  dans lesquels les  écailles se  fixent  par leur pédoncule

 

ecaille pa texte 7.jpg

Cette photo  met en évidence  2 types  de pédicelles.

Les  plus petits  sont disposés  en lignes  séparées de 5µm

Les secondes  sont disposées  de manière  moins régulière  et sont plus  grandes  ( fixation  des  écailles de recouvrement ? ) .

 

 

La forme  des écailles sur une même espèce   est  en réalité    très  variable

 

ecaille pa texte 8.jpg

 

L’examen   à très fort grossissement    d’une écaille  colorée

 Ces écailles     sont  porteuses  de stries    espacées  par  une distance de 2 µm  en moyenne.

ecaille pa texte 9.jpg

Les formations  pigmentaires   sont  assez  régulièrement  réparties  dans l’espace  limité  par les  deux  stries  et forment  un empilement continu .

 

 

Nous venons de voir  la structure   des écailles   colorées  mais  sur les pattes  il existe  un phénomène  semblable .


ecaille pa texte 10.jpg

ecaille pa texte 11.jpg

A l’extrémité des pattes les écailles   deviennent  de plus en plus filiformes.

 

Coupe  de  deux pattes :

ecaille pa texte 12.jpg

 

Sur  ces coupes  on  a l’ impression que la  couche  superficielle  se  détache  par plaque  avec une extrême  facilité . Il s’ agit en réalité  de la  coupe  des  écailles  qui recouvrent  ces pattes.

ecaille pa texte 13.jpg

 

La couche  rouge correspond  à   la  paroi  faite de chitine   - Il reste une  écaille qui ne s’est pas décollée.

Une autre image de la  coupe  des écailles  qui couvrent  les pattes  du papillon.

ecaille pa texte 14.jpg

Vue selon le plan de coupe  de 3 écailles   et vues dorsale et ventrale  des autres morceaux d’ écailles coupées.

 

Les  écailles  des ailes  sont  striées  de lignes  séparées  d’ environ 2 µm . il  en est de même  des écailles  des pattes.

Les écailles classiques des Lépidoptères sont formées de deux feuillets chitineux formant le limbe. La face inférieure, celle faisant face à la membrane  alaire, est généralement lisse ou légèrement ondulée, alors que la face supérieure, tournée vers l’extérieur, est plus épaisse et montre une grande diversité de structures. On observe sur pratiquement toutes les écailles, un réseau régulier de stries longitudinales plus ou moins espacées, bien visible au microscope optique, puis sur certaines, un réseau secondaire de stries   transversales. Et souvent, plus petites encore, d’autres structures apparaissent, enserrées dans ces mailles. Les lamelles constituant les deux faces de l’écaille sont reliées intérieurement par des trabécules verticaux. Ce qui est bien visible en microscopie électronique  ( Ref 2)

 

 

 


ecaille pa texte 15.jpg

A droite  répartition des pigments de mélanine    en effet les écailles des pattes et  celles   du dessous  des ailes  sont  de couleur  noire .

.

Pour en savoir plus sur la pigmentation   des ailes de papillons   ( texte issue  de reference 1).

Les mélanines :

Les mélanines forment une vaste famille de pigments très divers, largement

répandus dans les deux règnes, végétal et animal. Elles comptent certainement parmi les pigments les plus communs mais aussi les plus complexes.

Ce sont des polymères dont le précurseur biologique est la tyrosine. Leur

couleur varie du jaune au brun et au noir. On distingue dans le règne animal les phaeomélanines (jaune à roux) et les eumélanines (brun à noir),

phaeomélanines et eumélanines coexistent souvent et donnent lieu à une

très grande variété de pigmentations

 

Les ommochromes :

Bien que non encore complètement analysés, il semble que les pigments

responsables de la couleur rouge des ocelles de la face ventrale soient des

ommochromes. Il s’agit de molécules assez complexes, dérivées par polymérisation d’acides aminés cycliques – essentiellement le tryptophane

 

 

 

 Reference

 Ref 1  https://complements....s_Chapitre1.pdf

Ref  2 https://www.insp.upm...ainte-dans.html

                   L’ organisation   des écailles en microscopie électronique .

 

Dominique

 


Modifié par Dominique., 16 décembre 2022 - 10:58 .

  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!