Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo
- - - - -

Tuniciers


  • Veuillez vous connecter pour répondre
3 réponses à ce sujet

#1 Jean Marie Cavanihac

Jean Marie Cavanihac

    AUTEUR-MODERATEUR

  • Co-Admin
  • 3 512 messages

Posté 08 juin 2005 - 02:29

Bonjour,

Voici une autre famille de tuniciers trés étrange : ils restent sous leur forme larvaire toute leur vie mais surtout ils secrètent une merveille de petite loge en mucus incluant des filtres permettant de capter les micro algues. Par des battements sinusoïdaux de sa queue la larvacée fait circuler l'eau à l'intérieur

Ces "maisons" sont extrèmement difficiles à observer car trés transparentes et de plus trés fragiles et détruites par le filet à plancton.

voici l'image d'un adulte en face et profil

mosaïque de 5 images au x 15 caméra CMOS

amitiés,
JMC

Miniature(s) jointe(s)

  • larvafa.jpg

  • 0

#2 Jean Marie Cavanihac

Jean Marie Cavanihac

    AUTEUR-MODERATEUR

  • Co-Admin
  • 3 512 messages

Posté 05 octobre 2006 - 08:30

Une image du corps de l'animal avec un plus grand format (Pentax Optio M10 et au X 40 ). L'objet sphérique qui ressemble à un oeil est un statolithe qui sert à l'équilibre de l'animal.

il s'agit probablement d'Oikopleura
IMGP0728.JPG

Modifié par Jean Marie Cavanihac, 23 octobre 2006 - 03:59 .

  • 0

#3 Jean Marie Cavanihac

Jean Marie Cavanihac

    AUTEUR-MODERATEUR

  • Co-Admin
  • 3 512 messages

Posté 17 octobre 2006 - 08:12

Voici deux images – rares- car difficiles à prendre (c’est la première fois que j’arrive à les obtenir sur l’observation d’une centaine d’individus de cette espèce).

Il s’agit de la « maison » en mucus secrétée par la larvacée : oikopleura, et qui lui sert aussi de filtre pour capter les particules alimentaires ; Celle ci est extrêmement fragile et toujours détruite par les filets à plancton . Dans le cas présent le prélèvement a été fait le long d’un quai en laissant simplement s’écouler l’eau d’un bouquet d’algues fixé sur une corde pendante dans l’eau de mer.

La prise de vue est faite dans une boite à culture, dans laquelle a été versé le prélèvement, sous microscope inversé au x 10 . Il n’est évidemment pas question de prélever le spécimen pour le mettre sur une lame sinon la structure est détruite.

Dans la première image on distingue parfaitement les deux filtres symétriques avec leurs orifices : il sont en partie colmatés par des particules (noires, ce qui permet d’ailleurs de les voir car la structure est très transparente) ) ; l’animal au milieu est flou car toujours en mouvement pour faire circuler l’eau dans cet ensemble.
oikoH1.JPG

La deuxième image montre la maison de ¾ avec l’animal presque immobile : du moins le corps, la queue étant visible (mais floue) sous la forme d’un arc de cercle. En médaillon, la mise au point sur une partie du filtre d’en haut qui permet d’en distinguer le maillage …grâce aux particules qui y sont piégées.
OIKOH3.jpg
  • 0

#4 Jean Marie Cavanihac

Jean Marie Cavanihac

    AUTEUR-MODERATEUR

  • Co-Admin
  • 3 512 messages

Posté 23 octobre 2006 - 01:18

Toujours sur le même individu, une petite animation (en format GIF animé) qui n'est pas une merveille car beaucoup triturée : ... format MOV d'APN, converti en AVI (+ recadrage) , repris par éditeur pour améliorer lumière/contraste, converti en GIF ...
On voit cependant l'animal agiter vigoureusement sa queue pour créer le courant d'eau . Comme ce genre d'animation ne cours pas les rues sur internet, je vous la livre telle quelle ! (images temps réel)

Oikopleura dans sa 'maison' :
oikopleura.gif

Pour l'anecdote, ce tunicier est particulièrement étudié car il présente la particularité d'avoir le génome le plus court du règne animal : 72 Mb (Mégabases pas Mega bytes !!) et les généticiens s'intéressent à l'expression des gènes communs aux cordés (dont nous faisons partie !)

Modifié par Jean Marie Cavanihac, 23 octobre 2006 - 03:57 .

  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!