Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo

LEISHMANIOSES

Parasites

  • Veuillez vous connecter pour répondre
9 réponses à ce sujet

#1 Jean-Luc Bethmont (Picroformol)

Jean-Luc Bethmont (Picroformol)

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre Modérateur
  • 1 040 messages

Posté 07 février 2020 - 11:38

Bonjour,

 

 

       En faisant du rangement j' ai retrouvé de vielles lames du parasite Leishmania.

 

Petit résumé de la maladie:

 

                   Les leishmanioses sont des maladies parasitaires provoquant des affections cutanées ou viscérales très invalidantes, voire mortelles si elles ne sont pas traitées. Elles sont dues à différents parasites du genre Leishmania (de la même famille que le Trypanosome), transmis par la piqûre d’insectes communément appelés phlébotomes (genre de moustique). Chaque année, on estime à environ 2 millions le nombre de nouveaux cas de leishmanioses dans le monde, et ces parasitoses sont aujourd’hui considérées comme des maladies négligées.

                   Elle a été décrite en 1901 par l’anatomophathologiste écossais William  Leishman. Le cycle du parasite est résumé ci dessous:

 

Leishmania_cycle.jpg

         

Après l'infestation par les phlébotomes, les promastigotes sont phagocytés par des macrophages hôtes; à l'intérieur de ces cellules, ils se transforment en amastigote.

 

Promastigotes.png  Amastigote.png

 

 

Donc les lames en question sont des frottis de lésion cutanées obtenues après inoculation au cobaye, elles sont colorées au May Grunwald Giemsa et examinées en fond clair objectif x100 à l' immersion.

 

L. Mexicanum (forme amastigote) dans le sang:

 

L.Mexicanum_x_100.jpg

 

Leishmania (forme amastigote) plaie cutanée, le parasite a envahit le cytoplasme du macrophage:

 

 

leischmania-100_bak.jpg

 

 

La suite après........

 

 

 

LEISHMANIOSES.......SUITE

 

leischmania-100-lrgb_bak.jpg

 

Le parasite sous cette forme ovoïde fait environ 3µm sur 6µm. On observe à l' intérieur le noyau et le ou les kinétoplastes

 

leischmania-100-lrgb_bak (1).jpg

 

La dernière photo est un agrandissement de la photo pécédente.

 

Cordialement,

JL

 

 


  • 0

#2 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 15 049 messages

Posté 07 février 2020 - 02:03

Merveilleux !


  • 0

#3 patrice duros

patrice duros

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 164 messages

Posté 07 février 2020 - 06:33

Bonjour Jean Luc,

Merci de me replonger quelques quarante années en arrière. C'est un sujet que je connais ...

J'ai pu voir les lésions cutanées que cette maladie faisait lors de stages dans le service de dermato-vénérologie à Cayenne.

Je dois avoir quelques lames du vecteur : le phlébotome que j'avais récupéré auprès de l'équipe de l'Orstom ou de l'institut Pasteur.

Je crois qu'il s'agissait de Phlebotomus umbratilis ...

Je me souviens surtout des injections intra-musculaires qu'il fallait faire aux patients avec des seringues en verre de 20 ml, avec un produit  difficile à injecter (la Lomidine),

Alors qu'en France on utilisait depuis longtemps des seringues à usage unique en plastique.

Je dois avoir également des lames provenant de lésions cutanées, j'avais appris à l'époque à en faire la recherche dans le laboratoire attenant au service.


Modifié par patrice duros, 07 février 2020 - 06:42 .

  • 0

#4 Dominique.

Dominique.

    Batracien

  • Membre AUTEUR
  • PipPipPipPipPip
  • 599 messages

Posté 07 février 2020 - 11:38

Bonsoir

 

     Merci Jean- Luc pour cette observation

 

La Leishmaniose  pose un problème thérapeutique  difficile .

 

 

 Jusqu ‘en 2013  Les traitements contre la Leishmaniose cutanée est , à base de sels d'antimoine  par cure de 15 jours soit  par voie générale  en  IM  soit en  Intra dermique  pour les patients présentant une lésion non réinfectée et située en dehors de la région cervicale.

Comme  la forme  cutanée de la maladie n' est pas mortelle  , en  raison de la  toxicité de l’ antimoine  de nombreux professionnels de santé hésitent à les utiliser pour traiter cette maladie. dans cette indication locale

 

Est apparue le   PENTAMIDINE ISETIONATE ( Petacarnina ) en IM    .

 

mais  depuis 2013  une  crème  a été mise au point  qui contient deux antibiotiques (15% de paromomycine et 0,5% de gentamicine) Elle  guérit les lésions initiales de 81% des patients ayant participé à l’étude clinique. La guérison de la maladie est marquée par la fermeture de la plaie, la réapparition de peau normale et l’absence de rechute. Les effets indésirables rapportés étaient d'intensité légère ou modérée et les réactions signalées étaient mineures et limitées à la zone d’application.

 

    Reste le  difficile problème  pour les populations  concernées  de l' accès aux soins .

     

                                                    Amicalement

                                                                          Dominique


Modifié par Dominique., 08 février 2020 - 02:14 .

  • 0

#5 Jean-Luc Bethmont (Picroformol)

Jean-Luc Bethmont (Picroformol)

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre Modérateur
  • 1 040 messages

Posté 08 février 2020 - 08:53

Bonjour,

Merci pour vos remarques et compléments d' informations.
Patrice si tu retrouves des lames où l'on a des formes promastigotes peux-tu faire des photos pour compléter le sujet ou m' en faire parvenir ?
Cordialement,
JL
  • 0

#6 patrice duros

patrice duros

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 164 messages

Posté 08 février 2020 - 02:54

Bonjour,
Merci pour ces précisions concernant le traitement. Je me souviens effectivement d’avoir également utilisé le Glucantime.
A Jean Luc, je vais voir ce que je peux faire... Sachant que mes lames datent des années 80. J’espère que la coloration au M.G-G sera toujours aussi nette que celle présente sur tes lames !
  • 0

#7 Jean-Luc Bethmont (Picroformol)

Jean-Luc Bethmont (Picroformol)

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre Modérateur
  • 1 040 messages

Posté 08 février 2020 - 04:29

OK mes lames sont  un peu plus vieilles !


Modifié par Jean-Luc Bethmont (Picroformol), 08 février 2020 - 04:30 .

  • 0

#8 patrice duros

patrice duros

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 164 messages

Posté 10 février 2020 - 03:52

Bonjour à tous,

Voici quelques photos prises à partir de mes lames.

Les prélèvements ont été réalisés sur des plaies de patients venant en consultation dans le service de dermato-vénéréologie de l'hôpital Jean Martial de Cayenne.

Coloration May Grünwald Giemsa

Il faut avoir un œil un peu exercé pour retrouver les leishmanias...

image.jpg

image0001.jpg

Leishmanies.JPG

Sur cette dernière photo on voit les leishmanias dans un macrophage altéré (désolé, il n'y a pas d'échelle sur celle-ci mais la photo est plus ancienne et réalisée avec un autre matériel) et un exemplaire en bas de la photo en dehors d'un globule blanc ...

 

On voit parfaitement les kinetoplastes sur certains ...


Modifié par patrice duros, 10 février 2020 - 04:24 .

  • 0

#9 patrice duros

patrice duros

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 164 messages

Posté 10 février 2020 - 04:26

Allez, une ptite dernièree pour la route ....

 

image0002.jpg


  • 0

#10 Jean-Luc Bethmont (Picroformol)

Jean-Luc Bethmont (Picroformol)

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre Modérateur
  • 1 040 messages

Posté 11 février 2020 - 09:44

Merci, Patrice, pour ta contribution .
  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!