Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo
- - - - -

Bourgeons écaille botanique


  • Veuillez vous connecter pour répondre
6 réponses à ce sujet

#1 Dominique.

Dominique.

    Reptile

  • Membre AUTEUR
  • PipPipPipPipPipPip
  • 642 messages

Posté il y a 2 semaines

Les bourgeons  en Hiver

 Histologie des écailles

 

En Hiver la  nature dort  disent les anciens   dont  l’activité  principale  était l’agriculture .

Les bourgeons  depuis l’automne sont immobiles  - leur carapace  leur permet  d’affronter les  rigueurs de l’  hiver .

Il était  intéressant de regarder  l’ organisation  interne . Ce n’ est  pas de la microscopie au sens pur du terme , mais  le processus   intellectuel   est le même .

 

Le marronier

Le marronnier   est un arbre remarquable (en dehors des souvenirs d’enfance  où dans la cour de l’école, autre fois, poussaient des marronniers.)

Au printemps  ses fleurs  sont superbes  - à la l’automne  ses  marrons  font la joie des enfants  et l’hiver il présente les plus gros bourgeons :

Le bourgeon à fleur :

bo texte 1.jpg

 

 

Le bourgeon  est formé  de 3 couches :

  • A - Les écailles  qui  sont enduites   d’une substance  poisseuse  que les  abeilles  vont recueillir pour   fabriquer la propolis   - idem pour le Saule  et de nombreux autres  bourgeons .
  • B - Les fibres   qui forment  une  couche isolante très développée  chez le marronnier .
  • C - L’embryon des fleurs disposées en grappes  comme elles le seront  au printemps .
  • D -  Le bourgeon à bois.

Les bourgeons  à feuilles :

Ils ne sont pas  disposés de la même manière .Ces bourgeons  se développent  sur le  bois de développement du bougeons  à bois .(voir photo  au dessus)

bo texte 2.jpg

 

Regardons  trois éléments de ces bourgeons :

bo texte 3.jpg

bo texte 3 bis.jpg

On voit que l’organisation  des écailles  est très différente  de celle  des  feuilles

A -Epiderme externe avec une cuticule.

B –Parenchyme cortical  homogène  fait  de grosses cellules rondes.

C - Epiderme  interne  avec  cellules  fibreuses .

 

Le noisetier

A la  fin de l’ hiver, s’il  est doux  comme cette année en Normandie, les  bourgeons  mâles  du   noisetier  sont   déjà  ouverts mais pas  tous .

Coupe des  bourgeons  mâles  ( chatons ) .

bo texte 4.jpg

 

Les  bourgeons   femelles  restent  précautionneusement fermés .

Les bourgeons à  feuille  et à bois  le sont aussi .

bo texte 5 .jpg

 

On retrouve  les trois composants  du bourgeon  - les écailles  - les fibres  et les  embryons  de fleurs  ( Zone de développement des cellules  des méristèmes )

Cette année, en Normandie, est marquée  par un hiver d’une extrême douceur ( le 2 février ) une partie des  bourgeons du noisetier  sont   déjà ouverts . (autrefois marqueur du printemps)

.bo texte 6.jpg

 

( Le chaton  est un épi à  axe souple  c’est-à-dire une inflorescence centripète dont les fleurs  unisexuées  sont sessiles ou brièvement pédonculées.)

 

Aspect   des écailles :

bo texte 7.jpg

 

  •  A  Couche épidermique externe  avec une cuticule  -( cutine  hydrophobe ) .
  •  B  Couche parenchymateuse fait de  grandes cellules arrondies.
  •  C  Couche épidermique interne  avec  différentiation ce certaines  cellules   en cellules fibreuses .

 

 

 

 

 

 


  • 0

#2 Dominique.

Dominique.

    Reptile

  • Membre AUTEUR
  • PipPipPipPipPipPip
  • 642 messages

Posté il y a 2 semaines

Le bouleau

Le  bouleau  est  l’autre arbre de nos jardins qui  developpe des chatons comme le noisetier .

Le  boulot  est  porteur de 3 types de bourgeons   -

Le bourgeon mâle ,celui que l’on  reconnaît le mieux :

bo texte 8.jpg

 

Le bourgeon  femelle :

bo texte 9.jpg

Le bourgeon à bois est plus discret:

 

 

Le pommier

Les   bourgeons  de pommiers    sont   en latence   .Cette période   va permettre  de  réaliser la taille  fruitière   dite «  trigemme »

Les  bourgeons  à fruits:

bo texte 10.jpg

 

 

Beaucoup de bourgeons sont en fait protégés par une série d'écailles imbriquées, assez dures, imperméables à l'eau, souvent colorées et revêtues d'un enduit cireux. (A) Ces écailles recouvrent d'autres écailles plus minces pourvues de poils ( , qui disparaissent quand le bourgeon s'ouvre. Au-dessous, on trouve les ébauches de feuilles (C )qui, au cours de leur édification, se plissent et se superposent d'une façon caractéristique appelée préfoliation.

 

Les   bourgeons à  feuille  et à bois 

bo texte 11.jpg

 

 

La taille  trigemme  consiste à  respecter les  bourgeons  à fruit   et à tailler  les  branches  de l’ année  qui ne portent que des bourgeons à  bois  en ne laissant en place que  3  bourgeons à  bois  -

Le but  est  de supprimer  le bourgeon terminal qui  apparaît responsable de l'inhibition de croissance des bourgeons axillaires. Ce processus est appelé dominance apicale ou encore inhibition par corrélation de croissance.

Donc cette  taille va favoriser le développement de bourgeons à  fleurs  pour l’ année suivante   qui seront le résultat de la transformation de 1 à 2  bourgeons  à  bois  sur les  3 que l’on a laissés .

JPL80 nous a  enseigné 

« Pour ce qui concerne les bourgeons axillaires proches du bourgeon terminal, ils sont inhibés par une substance secrétée par ce dernier: l'auxine, qui se propage dans la zone inférieure. Mais au fur et à mesure qu'on s'éloigne, sa concentration diminue et les bourgeons latents peuvent alors se développer. Si on coupe le bourgeon apical, la production d'auxine cesse et les bourgeons proches ne sont plus inhibés. Par ailleurs la plante secrète une hormone, la cytokine, qui exerce un effet inverse et favorise la croissance des bourgeons axillaires. En définitive, c'est la proportion relative d'auxine et de cytokine, variable selon les plantes et selon l'emplacement dans la tige, qui fera que ces bourgeons restent en dormance ou se développent ».

Aspect  d’e l’écaille du pommier :

bo texte 12.jpg

 

A Couche externe  enduite d’un  vernis.

B Parenchyme cortical  homogène   (on distingue  2 axes  vasculaires).

C Couche externe  avec différentiation de certaines cellules en  poils .

Donc les  fleurs de pommier  sont couvertes  de grosses écailles  très  résistantes ;La structure histologique  est la même  que  pour les  autres  bougeons .

 

Le poirier

Comme pour le pommier les bourgeons des poiriers  sont en latence   Ce qui va permettre d’orienter la taille de l’ arbre fruitier.

Bourgeons à fruit :

bo texte 13.jpg

 

La photo de gauche montre le résultat   1 an  aprés  d’une  coupe trigemme :

A Zone de chute du fruit   et évolution  vers la formation  d’une bourse.

B  Bourgeon  ( Boutons ) floral  sur une  lambourde

C Dard qui donnera une brindille .

On constate  que  sur les  3 bourgeons respectés  1 a développé un bourgeon  à fleur  et 2 ont donné   des  bourgeons à bois  .Durant l’ année qui  vient les  bougeons à bois vont se transformer  en deux brindilles  - une sera supprimée  et l’ autre  bénéficiera  à nouveau  de la coupe trigemme  .

Quant  au bourgeon à fleur  il va donner  son fruit  puis  se transformer  en lambourde  .Celle ci  tous les  ans  donnera  un  bourgeon à fleur . (du moins quelques années ) .

 

Aspect  histologique d’une écaille  du bourgeon  du poirier :

On retrouve un épiderme  interne   développant des  fibres , un parenchyme  et un épiderme  externe fait de grosses  cellules  arrondies .

 

bo texte 14.jpg


  Le Hêtre

 

bo texte 15.jpg

 

 

Aspect des écailles :

bo texte 16.jpg

 

Le Hêtre se distingue  par l’extrême  finesse  des écailles et l’absence  de  fibre. Par contre  la paroi cellulaire  , des cellules du parenchyme cortical , est très  épaisse.

 

Au printemps

Quand les bourgeons éclatent au printemps, le point végétatif entre en prolifération active. Il engendre de nouvelles ébauches de feuilles et donne naissance à un axe qui s'accroît. Les feuilles insérées sur cet axe s'écartent les unes des autres, en même temps qu'elles acquièrent leurs dimensions et leurs structures définitives.

 

 

Discussion :

  Les  Bourgeons  sont  utilisés  en phytothérapie

Selon la théorie, les bourgeons posséderaient certaines propriétés thérapeutiques supérieures à celles des diverses parties de la plante mature. Le bourgeon, étant un embryon, porterait en lui le potentiel de développement de la plante, un peu comme s’il était à la fois les racines, les tiges, les feuilles, les fleurs et les fruits. Il contient également de fortes concentrations d’éléments actifs comme des hormones, des oligo-éléments, des vitamines, des minéraux, etc.

Les adeptes de la gemmothérapie parlent de la « globalité » du bourgeon. Le tissu embryonnaire offrirait non seulement une teneur supérieure en composés actifs, mais un spectre d’action beaucoup plus vaste que chacune des parties de la plante prise  isolément.

Pour l’instant aucune étude bien faite avec un niveau de preuves  important  n’a montré une efficacité notable. ;Ce type d’étude  reste très difficile et très onéreux et n’a porté que sur quelques  bourgeons .

 

                Dominique


Modifié par Dominique., il y a 2 semaines.

  • 0

#3 solito de solis

solito de solis

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 2 070 messages

Posté il y a 2 semaines

@Dominique

Très belle observation si bien documentée
J'ai vu samedi certains bourgeons de noisetier qui semblaient être proches de l'éclosion... il faisait près de 10 degrés Cs par ici

Qu'est-ce qui déclenche l'ouverture des bourgeons ? Température, humidité, ensoleillement ?

Les bourgeons éclosent-ils tous en même temps sur un arbre ou il y-t-il une gradation selon la hauteur ou la situation par rapport au soleil ?
 

merci

SDS


  • 0

#4 Dominique.

Dominique.

    Reptile

  • Membre AUTEUR
  • PipPipPipPipPipPip
  • 642 messages

Posté il y a 2 semaines

Bonjour Solito de Solis

 

A l’automne les bourgeons arrêtent leur  croissance alors que la température est encore élevée  .La mise   en dormance   est  déterminée par le contrôle de la photopériode :  Il y a   une augmentation  de la  synthèse de Dormine, qui inhibe la croissance,  et une diminution de la synthèse de Gibbérelline et de Cytokines .

 

Le froid  est par contre le principal responsable du maintien de la dormance : si le froid diminue la croissance reprend.

 

Toutes les plantes  n’ont pas la même régulation  de leur dormance .De même   tous les   bourgeons n’ ont pas la même régulation  en particulier les bourgeons à fleurs ont une dormance moins prononcée que les  bourgeons à feuilles .Sur une même plante  la dormance n’est pas la même  en fonction du caractère mâle ou femelle de la fleur   - comme  chez  noisetier  ou les  bourgeons mâles sont plus précoces  -dans ce cas  le but est de favoriser  une  fécondation entre plantes distantes .

 

L'entrée et la levée de dormance semblent dépendre de la répression et de la désrépression de certains gènes. Ainsi, l'ADN extrait de bourgeons dormants, montre une faible activité de synthèse d'ARN in vitro. L'ADN de bourgeons non dormants est, au contraire, très actif. On admet que la répression des gènes est due à une liaison avec des histones (protéines basiques). Le rôle de ces protéines comme agent répresseur des gènes fait l'objet néanmoins de nombreuses discussions.

 

 Donc Le froid serait un facteur de leur synthèse. Il semble par conséquent  que l'entrée en dormance et la « levée de dormance » soient ici le résultat d'une modification du rapport des concentrations en inhibiteurs et en stimulants de la croissance ; cet antagonisme paraît intervenir au niveau de la répression et de la mise en fonction de certains gènes, donc à celui de la synthèse de certaines enzymes

Cordialement

                     Dominique.


  • 0

#5 solito de solis

solito de solis

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 2 070 messages

Posté il y a 2 semaines

Hello Sir Dominique

merci pour cette réponse qui allège mon questionnement.
SDS


  • 0

#6 JPL80

JPL80

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 107 messages

Posté il y a 2 semaines

Je lis toujours les articles de Dominique avec autant d'intérêt.

Les sujets sont très variés, fort bien documentés.

Merci à toi Dominique.

JPL80


  • 0

#7 solito de solis

solito de solis

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 2 070 messages

Posté il y a 2 semaines

Ce qui me fit poser les questions, c'est cet arbre (Cerisier du Japon/ Prunus serrulata) qui, depuis que je le connais

envoie trois ou quatre fleurs au regard alors que dehors il fait trop froid pour les autres bourgeons de l'arbre
 

Cette mauvaise photo a été prise aujourd'hui alors qu'il faisait -8° Cs

bourg.jpg

 

Voilà bien dix ans (quand je ne suis pas au soleil des Tropiques) que je peux voir ces quelques bourgeons fleurir

Une branche peut-elle "être de garde" ?
 

SDS


Modifié par solito de solis, il y a 2 semaines.

  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!