Jump to content

Cerataulus sp


pablito

Recommended Posts

Bonjour !

 

Oh, joie, j'ai enfin trouvé sous ebay une vraie lame d'onde a un prix abordable pour mon microscope.

En dédicace, cette diatomée.

Cerataulus sp

Je n'arrive pas à trouver de détails sur son identification.

 

C'est intéressant en complément des approches usuelles, car les diatomées ont des pores et des structures de dimension proches des longueurs d'onde de la lumière.

Une lame d'onde, à travers le jeu de lumière, le montre.

 

Pierre

 

PS : X40, DIC, lame d'onde, stacking 56 photos : cerataulus est volumineuse !!!

 

post-2056-0-75532700-1490962205_thumb.jpg

Link to comment
Share on other sites

On disait que c'étaient donc deux diablotins mis en prison et rasés et cela vus de la camera située au plafond...

 

Mais on ne reconnaît pas l'aspect de surface, comparé aux autres frustules de Cerataulus sp qui sont proposés en images sur le net...

 

exemple: post-1605-0-38795000-1490965693.jpg

 

 

Par contre dans le projet Gutemberg on voit le même aspect pour Biddulphia sp qui semblent donc des synonymes de Cerataulius

 

 

post-1605-0-66974400-1490965565_thumb.jpg

 

post-1605-0-59585800-1490965584_thumb.jpg

 

Que serait donc cet aspect assez flou de la réticulation de surgace, malgré tout, très visible sur tes images, comme une barbe mal rasée ?

Ce sont des diatomées marines et mon collègue s'en fout, il n'aime que les diatomées dulçaquicoles... je n'aurai donc pas de réponse de ce côté-là.

Mais je suppose que l'intention était d'abord de montrer un résultat obtenu avec la fameuse lame d'onde///

 

cordialement

SDS

Edited by solito de solis
Link to comment
Share on other sites

  • Admin

Bonjour Pierre,

 

Oh, joie, j'ai enfin trouvé sous ebay une vraie lame d'onde a un prix abordable pour mon microscope.

 

Une lame d'onde (je sais on trouve cela aussi sur internet.) cela ne veut pas dire grand chose.

Il s'agit de lames à retard.

On utilise une lame qui produit un retard d'une des composantes de la lumière polarisée par rapport à l'autre.

Une lame 1/2 onde ( λ/2) va produire un retard de la moitié de la longueur d'onde. Une lame 1/4 (λ/4) d'onde , le quart, et une lame onde (λ/1) pas grand chose :) , c'est la "Teinte sensible". 

 

Amicalement.

Link to comment
Share on other sites

Une lame d'onde ... Je vais te faire bondir ... On trouve cela sur internet ... Et chez Nikon !

Du coup, je ne sais pas si c'est une lame 1/4, 1/2 ...

Dans la brochure en anglais, il s'agit D-LP lambda plate

Et un commercial joint chez Nikon n'en sait rien. Ni le vendeur eBay.

 

Pierre

 

PS : pour l'image,  le "ajouter dans le message" ne marche pas cet après midi, je suis obligé de laisser en miniature !

 

 



SdS,

 

Oui, j'ai bien vu Biddulphia turgidus, maintenant Cerataulus turgidus

Elle correspond bien à ma diatomée, sauf que ma diatomée vient de France, Saint Laurent de Vernede,

 

Or Cerataulus turgitus est décrite dans les diatomées fossiles tchèques, pas du tout en France.

 

C'est pourquoi je suis prudent sur la désignation précise.

 

Pour les dessins de surface, on retrouve cela chez quelques Auliscus

 

J'en mettrai une photo plus classique au 100 à immersion ce soir.

 

Pierre

post-2056-0-69569800-1490975743_thumb.jpg

Link to comment
Share on other sites

  • Admin

On trouve cela sur internet ... Et chez Nikon !

Oui , Nikon n'est pas immunisé contre la c..

Ce sont des secrétaires de commerciaux qui font les traductions, pas des physiciens.

 

Une lame est un composant optique qui déphase (retarde ) une composante de la lumière de X fractions de la longueur de l'onde de la lumière qui la traverse.

Ce n'est pas la lame qui est en "onde" ou d'onde.

La lame est en, spath , quartz, calcite pas en onde.

Mais ce n'est pas grave, on arrive à comprendre.

Amicalement.

Link to comment
Share on other sites

  • EXPERT

C'est une lame d'onde ou "red dot plate" ou "gypsum plate" ou "tint red plate"...

Placée entre 2 polariseurs, on obtient une couleur rose rouge très flashy.

On obtient les même résultat avec un plastique transparent de boitier CD. Mais ce n'est pas aussi uniforme.

 

Entre polariseurs et DIC, on obtient des fonds colorés, soit en faisant tourner le polariseur, soit en faisant translater le prisme objectif. C'est suivant les marques de microscope ou leur époque.

Les lames 1/4 d'onde (souvent mica), sont utiliser pour faire tourner la polarisation. Les polariseurs restant fixes (c'est plus facile pour faire de la polarisation ou du DIC) Je n'ai jamais utilisé de lame 1/2 onde, je pense qu'elle travaille comme celle de 1/4.

 

JM

Edited by Jean-Marc Babalian
Link to comment
Share on other sites

×
×
  • Create New...