Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo

Foie Foie gras Stéatose


  • Veuillez vous connecter pour répondre
6 réponses à ce sujet

#1 Dominique.

Dominique.

    Reptile

  • Membre AUTEUR
  • PipPipPipPipPipPip
  • 606 messages

Posté 02 janvier 2020 - 11:18

Foie                          Foie  gras               Stéatose

 1 – Histologie du  foie 

 

Après les fêtes quel  meilleur sujet que celui – là ? Cela ne m’empêche pas de  vous souhaiter  une  bonne année  - pleine de découvertes

                                            *******************************

 

Le foie  est d’abord une glande   exocrine   elle synthétise la bile   d’où la présence des voies  excrétrices  biliaires. Il  est aussi  un important organe endocrine .

Schéma d’un foie  Humain :

 

foie texte 1.jpg

 

 

Pour cette présentation  notre  charcutier nous  a fourni  un foie de lapin  - un peu de foie  de porc et de veau  et pour  l’ étude du foie  gras  une morceau de foie d’ oie  cru .

Le foie   est  un organe central pour les divers métabolismes.

  • Maintien de l’équilibre métabolique.
  • Stockage du glycogène.
  • Détoxification  et élimination.
  • Production des   substances comme l’albumine – les globulines  le fibrinogène – la prothrombine - le glucose  - les lipoprotéines.
  • Sécrétion d’immunoglobuline  surtout Ig A

Le foie  est vascularisé  par  l’ Artère  hépatique qui provient de l’ aorte  , et par   la veine Porte :  cette veine  collecte le sang  venant des intestins ;  les nutriments   mais aussi  les toxines  - les médicaments  y sont transportés   pour être traités  par les hépatocytes .

Les veines  sus hépatiques   drainent   le sang  du foie  et l’  emportent  dans le système général en se reliant à la veine Cave inferieure.

Le lobule  hépatique :

 

L’unité structurale de base du parenchyme hépatique est le lobule ; sorte de prisme  hexagonal centré  par une veinule  la veine Centro- lobulaire .Il y en a  autour de 1 000 000  dans le foie humain.

A chaque  angle de ce lobule , se trouve un espace Porte  qui renferme une branche de la veine Porte  , une branche de l’ artère  hépatique , un ou deux canaux biliaires  , des capillaires , des  fibres nerveuses ,et  des  vaisseaux lymphatiques .

Chaque lobule est entouré  par un peu de tissu parenchymateux – pas toujours  présent  moins  inconstant  et  plus marqué  dans le foie de porc.  Le lobule théorique des schémas   est rarement  rencontré  en totalité  dans les coupes histologiques  - 2 exemples :

 

Foie de porc   -   c’est le  foie  où  les limites sont le plus évidentes  car les zones  autour des lobules sont  riches  en  tissu  conjonctif :

(Toutes  les colorations sont  réalisées  avec un Kit de Coloration Trichrome de Masson – Hématoxyline – Eosine – Bleu d’aniline – temps de réalisation  total :  25 minutes )

Foie texte 2.jpg

 

Foie de  lapin :  dans ce foie les limites des lobules sont  nettement  moins  évidentes  - c’est aussi  le cas  du foie  humain  .

 

Foie texte 3 bis.jpg

 

A – Veine centro -lobulaire

B – Espace Porte

 

La capsule  de Glisson :

Le  foie est limité  dans  sa périphérie par  une mince membrane de   tissu  conjonctif : la capsule de Glisson. Sa faible taille  explique le peu de résistance et la facile rupture  que le foie présente  aux chocs directs. (Comme  la rate) .

 

foie texte 3.jpg

 

 

 

Organisation d’un  lobule   hépatique :

Le lobule    hépatique   est  formé par des travées  cellulaires,.

Ces cellules portent  le nom d’ hépatocytes.

Les  hépatocytes sont  organisés  en lignée  unicellulaire (deux lignées chez les petits enfants) .

Les lignes  convergent  vers le centre  du lobule   vers la veine centro -lobulaire.

 

Travées  cellulaires   du parenchyme hépatique :

foie texte 4.jpg

Foie texte 5.jpg


Foie texte 6.jpg

 

 

  • A   Sinusoïde.
  • B   Les noyaux : qui  sont  volumineux   et souvent polyploïdes  surtout chez les personnes  âgées.
  • C   Lysosome.

 

D’une taille  d’environ 25µm   les hépatocytes sont des cellules polyédriques de 6 à 8 faces  avec  un  volumineux  noyau central.

 Les hépatocytes sont  organisés  de manière polaire :

         *Un pôle  pour la sécrétion biliaire.

         *Un pôle  pour les  échanges sanguins : cette  zone  est très active   ( opérant un  échange du sang vers l’ hépatocyte  et de l’hépatocyte  vers le sang  - Pour favoriser cet échange il n’ existe pas de membrane  basale à ces cellules .

 

Foie texte 7.jpg

 

Chaque  cellule  est limitée  d’ un côté par  la sinusoïde qui est un capillaire sanguin 

Entre le bas de la cellule et le capillaire sanguin il existe un  espace appelé  Espace de Disse :

En microscopie optique  ils  ne sont pas  visibles  et je n’ ai pas réussi  la coloration à l’ argent des  fibres de réticuline  qui fournit un indice  de leur  présence  ( bien  visible en  microscopie  électronique ).Cet espace a surtout pour rôle  l’ échange  entre la cellule hépatique  et le milieu circulant .

:

 

Les Sinusoïdes :

 

Le foie  est en fait un immense  réseau de micro capillaires :  les  sinusoïdes,   qui vont apporter à chaque cellule  hépatique  le sang  à traiter .

 

 


Foie texte 8.jpg

 

Foie texte 9.jpg

 

Les sinusoïdes ( A )  sont des micro  capillaires à lumière large qui conduisent le sang  de la périphérie  des lobules  au centre de ceux –ci . Leur paroi est constituée  de cellules  endothéliales  minces  ( B ) . 

Dans ces  sinusoïdes  se développent  les cellules de Kupffer  qui sont les macrophages du foie. Ces cellules  capturent les particules étrangères  et les microorganismes .Ces cellules peuvent comme les macrophages de la rate détruire les globules  rouges  âgés. (on peut mettre en évidence des cellules  en faisant manger  au lapin d’expérience du charbon ou des colorants).

 

Le  foie produit aussi  une  bonne quantité de lymphe  riche en protéines   .La lymphe est probablement  collectée  par filtration à partir des capillaires sinusoïdes  au niveau des  espaces de Disse. , puis rejoint  le tissu conjonctif  péri-portal pour passer dans les capillaires lymphatiques  et rejoindre les vaisseaux collecteurs  qui sortent du foie par le hile.

 

 

 Les espaces portes

Dans l’ espace  compris entre  trois lobules voisins   il existe souvent un  espace  appelé espace Porte  qui contient  les branches terminales de l’ artère hépatique  et de la veine porte  ( artère  et veine inter-lobulaires )  - Cet espace contient aussi de petits conduits biliaires  et des vaisseaux lymphatiques.

Foie texte 10.jpg

 

 

A –  veine .Branche de la veine porte  - (veine inter lobaire).

B –  artériole.   (branches  des artères inter lobulaires  issues de l’artère hépatique) .

C –  canal biliaire.


foie texte 11.jpg

 

  •  A Veine :  ici  veine se jetant  dans une veine  de drainage.
  •  B Canal biliaire .
  •  C Globules rouges .

Le sang   de ces petites  veines  va se diriger  vers les  veines  hépatiques   qui  vont rejoindre la  veine Cave  inférieure  .Cette veine ramène  le  sang au  Cœur  droit .

Le tissu  conjonctif  est  peu abondant  au sein du parenchyme  hépatique  -il existe un peu   entre les lobules   mais surtout   autour des espaces portes  ( coloration en  bleu  par l’ aniline ).

Les voies  biliaires :

Les voies  biliaires  intra hépatiques  forment  un  immense  réseau   qui  part des canalicules   situé au pôle biliaire des  hépatocytes   puis  se collecte  dans les espaces Portes . Les canaux biliaires inter-lobulaires   sont constitués de cellules cubiques  reposant  sur une membrane  basale   - La convergence  de ces canaux va former les branches des  canaux  hépatiques  qui sortent du  foie par la zone du hile  où débutent  les voies  biliaires  extra-hépatiques  (  qui seront  présentées dans un   second article  ).

 

Foie texte 12.jpg

 

  

         *************************

Le foie gras

 

Le foie  gras   est   sur les tables  en  cette période de  fin d’année. Ce foie  est préparé par les éleveurs de façon à rendre les  oies et les canards malades   d’une maladie appelée Stéatose

Cette  pratique était   déjà utilisée par les Egyptiens  il y a 4500 ans

.Cette stéatose   est  par ailleurs, en train de devenir chez l’homme  une  des grandes préoccupations  médicales  des sociétés   trop bien nourries.

 

Coupe d’un  foie  d’oie  cru  .

Foie texte 13.jpg

 

A – Les hépatocytes sont envahis par les vacuoles  de  lipides.

B – La  congestion  par l’accumulation des lipides   aboutit  à la disparition des  parois cellulaires  et à la formation de kystes graisseux. 

 

 


Foie texte 14.jpg

 

La structure   du foie  en   lobules    est difficilement  reconnaissable  - quelques  limites lobulaires sont encore  identifiables.

 

Foie texte 15.jpg

 

 -- Ici  trois  canaux  biliaires sont   dilatés par l’ accumulation de  bile ; -cette  rétention  est appelée : la Cholestase  qui est le résultat du dysfonctionnement  des  hépatocytes   -

 

 La présence de  cette rétention  de bile  fait classer   cette image dans le cadre des  Stéato – Hépatites    et non plus  Stéatose  simple –( L’ avenir  de cet oie  est de ce fait médicalement  préoccupant +++++)

 

Histologie :

Ici les cytoplasmes des hépatocytes contiennent des vacuoles optiquement vides puisque  les prélèvements ont été colorés après inclusion en paraffine car les triglycérides contenus dans ces vacuoles ont été dissous lors de la technique du prélèvement (passage dans le Xyléne ).

La stéatose peut ainsi se présenter sous deux formes :

   -- macrovacuolaire, ( le cas ici présenté )  La plus fréquente, où les gouttelettes de stéatose refoulent le noyau en périphérie de la cellule, et peuvent à l’extrême provoquer une rupture des membranes cellulaires et provoquer la formation de kystes graisseux .

    --microvacuolaire, rare, où le noyau reste central et où les vacuoles, très petites, peuvent être difficiles à voir. Certaines étiologies en sont plus volontiers à l’origine : stéatose aiguë lors de la grossesse , stéatose toxique médicamenteuse.

 

Pour en savoir plus :

 

La stéatose est  la  première cause de maladie hépatique chronique en Occident, sa prévalence atteignant de 15 % à 30 % dans la population générale.

 Elle se définit par l’accumulation excessive de lipides dans le foie en l’absence de consommation importante d’alcool (soit moins de  21  unités  de consommation  par semaine pour un homme, et 14 pour une femme ).

La stéatose hépatique non alcoolique inclut :

--1.     la stéatose hépatique simple : accumulation de gras dans le foie, sans autre modification ;

--2.      la stéatohépatite non alcoolique : accumulation de gras dans le foie associée à une réaction inflammatoire (Non-Alcoholic Steato-Hepatitis ou NASH, en anglais)

            .La stéatose simple n’entraîne pas de complication  et ne cause pas de lésion hépatique alors que la stéatohépatite  non alcoolique                                         accroît le risque de cirrhose, d’insuffisance hépatique et  de cancer l ’hépato carcinome.

   Environ 20 % des patients atteints de stéatose actuellement  présenteront une cirrhose, dont 10 % un hépato-carcinome. Les conséquences sur le foie sont en fait aussi néfastes que celles de l’alcool. ++.  Par conséquent, cette entité pathologique doit être évaluée avec le même sérieux. ( chez des personnes  qui ne perçoivent pas  le risque   de leur surpoids )

L’échographie du  foie permet de faire le diagnostic  -

Son traitement  passe  par une équilibration alimentaire  et une perte de poids .

 

De façon prospective, par rapport à notre population d’environ 60 millions d’habitants, cela laisse prédire avec une obésité d’environ 8%, environ 100 000 personnes atteintes de stéato-hépatite non-alcoolique et donc environ 10 000 personnes atteintes de cirrhose. Cela fait donc de la stéato-hépatite non-alcoolique une des principales causes de cirrhose dans notre pays avec une prévalence probablement croissante dans les 10 à 15 ans à venir.

 

Ref :  Histologie  jean – pierre Dadoune   Flammarion

          Précis d’histologie de Welsch    editions  Lavoisier

         Steatose : https://www.fmcgastr...dysmetabolique/

 

Dominique

 


  • 0

#2 Jean-Luc Bethmont (Picroformol)

Jean-Luc Bethmont (Picroformol)

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre Modérateur
  • 1 063 messages

Posté 03 janvier 2020 - 02:34

Bonjour Dominique,

 

        Encore une belle présentation.

J' ignorais qu' il pouvait y avoir des hépatocytes avec des noyaux polyploïdes; est-ce qu'il y en a dans les noyaux de cellule d' autres organes et celà a-t-il un rapport avec la cancérogénèse ?

 

Amicalement,

JL

 

 


  • 0

#3 Dominique.

Dominique.

    Reptile

  • Membre AUTEUR
  • PipPipPipPipPipPip
  • 606 messages

Posté 03 janvier 2020 - 05:49

Bonsoir Jean-Luc

La polyploïdie   (Normalement une cellule a 2 jeux  (  2n  )  de chromosomes – les gamètes  n’ont qu’  un jeux (n) elles sont  haploïdes  )  -Mais  dans la nature  avoir de  nombreux  jeux  de chromosomes - 3n – 4 n  , et plus ,  est  un phénomène  assez courant  particulièrement  chez les végétaux . La polyploïdie se caractérise par une duplication du génome entier.

Chez les mammifères   ont retrouve  cette polyploïdie   dans  le  foie   ( 4 n – 8 n )  - mais aussi  le cœur  ( 4n )  - le placenta  ( 8 à 64  n ) la moelle  osseuse  dans les mégacaryocytes  ( 16 à 128 n )

Là où cela pose des problèmes est  quand  cette polyploïdie  se situe dans les gamètes  qui donneront   des   spermatozoïdes  infertiles  ou  des embryons le plus souvent non  viables .Chez les mammifères, la polyploïdisation d’un organisme entier est exceptionnelle. Elle entraîne généralement une létalité précoce, des avortements spontanés ou des résorptions embryonnaires.

La polyploïde a  des avantages  - augmentation de la résistance, de la robustesse et survie prolongée des cellules porteuses   .

Par contre  cette polyploïdie   est cause d’une  instabilité  des cellules   et de nombreux travaux illustrent  la contribution des intermédiaires polyploïdes dans le génome des cellules cancéreuses

Par ailleurs , les cellules cancéreuses  polyploïdes pourraient , du fait de leur résistance  élevée , être à l’ origine  de la non efficacité  des chimiothérapies  anti cancéreuses .

 

Le foie est l’ un des seuls organes à pouvoir modifier son état  de ploïdie durant la vie de l’individu .

. À la naissance, les hépatocytes sont exclusivement mononuclées diploïdes (2n). À la transition allaitement-sevrage, les hépatocytes diploïdes peuvent s’engager dans un cycle de division normal (cytodiérèse complète, CC) engendrant une descendance mononuclée diploïde. Ils peuvent également réaliser un cycle cellulaire avec une cytodiérèse incomplète (CI) entraînant la formation d’un hépatocyte binucléé tétraploïde (2x2n). C’est par ce mécanisme que la polyploïdisation se met en place progressivement dans le parenchyme hépatique, avec la genèse d’hépatocytes tétraploïdes ou octoploïdes, avec un ou deux noyaux.

La stéatose  favorise  l’évolution des cellules  vers la polyploïdie.

Le foie est un organe   soumis à  des stress chimiques  considérables  et qui a  gardé la possibilité de se  renouveler. La polyploïdie  fait partie de l’ arsenal des techniques de défenses   de cet organe  vis  à vis des agressions .

Si le  sujet   t’intéresse   article  complet

https://www.medecine.../msc190049.html

 Amicalement

                         Dominique

d


  • 0

#4 Jean-Luc Bethmont (Picroformol)

Jean-Luc Bethmont (Picroformol)

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre Modérateur
  • 1 063 messages

Posté 04 janvier 2020 - 08:46

Merci pour ces précisions
  • 0

#5 Jean Marie Cavanihac

Jean Marie Cavanihac

    AUTEUR-MODERATEUR

  • Co-Admin
  • 3 539 messages

Posté 04 janvier 2020 - 02:26

Bonjour

 

belle étude dont on imagine la difficulté de réalisation des coupes !

 

La stéatose chez l'homme est elle due uniquement à une alimentation trop riche (en foie gras ?!) ou est elle associée à d'autres condition, génétique, hérédité etc ...

 

Amités

JMC

 

Ps :après les fêtes il y a plein de foie gras en  promo .... ça donne pas envie !!


  • 0

#6 Dominique.

Dominique.

    Reptile

  • Membre AUTEUR
  • PipPipPipPipPipPip
  • 606 messages

Posté 04 janvier 2020 - 08:50

Bonsoir Jean-Marie

 

On retrouve surtout la stéatose et la stéato-hépatite non alcoolique chez des patients obèses comme cela s’observe dans 70% des cas, un diabète mal contrôlé et en général insulino-dépendant dans 40% des cas et une hypertriglycéridémie dans près de la moitié des cas. Ces divers troubles métaboliques et nutritionnels sont souvent associés.

Il existe d’assez nombreux médicaments susceptibles d’entraîner une stéatose  .Les principaux d’entre eux sont corticostéroïdes à dose relativement élevée de façon prolongée. En revanche, le nombre de médicaments susceptibles d’entraîner une stéato-hépatite non alcoolique est beaucoup plus limité. La principale cause médicamenteuse actuelle de stéato-hépatite non-alcoolique est le tamoxifène, un anti-œstrogène très largement utilisé comme traitement adjuvant dans le cancer du sein.

il existe quelques maladies rares  qui aussi  entraînent  une stéatose  .Mais la stéatose n'est pas héréditaire  par contre le diabète  l' est  qui favorise la survenue d'une  stéatose ,

 Il y a aussi la prise de Cocaïne

Amicalement

                           Dominique.


Modifié par Dominique., 04 janvier 2020 - 08:54 .

  • 0

#7 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 15 196 messages

Posté 05 janvier 2020 - 11:23

Bonjour,

 

Excellent travail !

on imagine la difficulté de réalisation des coupes !

Le foie se coupe très bien.

 

Amicalement.


  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!