Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo
- - - - -

Proboscide Trompe Diptère


  • Veuillez vous connecter pour répondre
9 réponses à ce sujet

#1 Dominique.

Dominique.

    Batracien

  • Membre AUTEUR
  • PipPipPipPipPip
  • 581 messages

Posté il y a une semaine

Proboscide   Trompe  Diptère

Bombylius major - ( Bombyle )

 

 

Sur les  bosquets  , au mois de  Mai  ,  tous les ans  et  pour une période  très courte de 1 à 2 semaines  on  rencontre l’  insecte suivant :

Bom texte 1.jpg

 

Son aspect  fait penser  à  un bourdon   à caractère  plutôt agressif. Il s’agit  du Bombylius major

« La  mouche  bourdon »   - Il y a un très beau site qui  lui  est consacré :

http://aramel.free.f...S15ter-11.shtml .

Ce qui  est remarquable une  fois la surprise passée  est  sa trompe   ou  "Proboscide   ; Cette trompe a  déjà fait  l’objet d’une publication   - Le  proboscide  de  la  Corée  marginée

https://forum.mikros...ectes/?hl=circe.

  • Le proboscide de la puce

https://forum.mikros...885-puce-suite/

 

Il était intéressant de pourvoir  comparer   ces  pièces anatomiques  de  trois    insectes   de   trois ordres   différents   : Les Hémiptères pour la Coré   marginée    ,  les  Diptères    pour  le  Bombylius  major . Les Siphonaptères  pour la  Puce .

 

Bom texte 2.jpg

 

Bom texte 3.jpg

 

L'adulte  est de longueur variable (8 à 12 mm).

La trompe  est  longue de 3 à 5 mmm   - rigide  - non rétractile   Dans le cas présenté  Longeur   6 mm-  Son épaisseur  est de 0 ,25 mm .à sa pointe .

Après une inclusion dans la  paraffine  des coupes  de  10 µm  sont réalisées – le problème  technique est que l’ échantillon ne se voit pas sur les  coupes à la paraffine  - une bonne  binoculaire  est indispensable  pour pouvoir  travailler   -  En raison du caractère  un peu éclaté des coupes   je  vous  propose  un dessin  correspondant  qui trace les   grands   traits  de l’ anatomie de l’ organe .

 

Les coupes sont présentées   dans le sens    de leur  élaboration par les cellules souches   donc partant de l’extrémité  pour remonter avec la croissance à la  bouche.

 

Mais avant de commencer    un petit rappel de l’anatomie des insectes est indispensable   Il faut reconnaître que les choses ne sont pas  simples .

Bom texte 4 ..jpg

 

 

Le  labre : pièce unique de la bouche formant la lèvre supérieure (1re pièce buccale), il couvre la base des mandibules et forme la voûte de la cavité buccale des insectes. Il est situé en avant ou au-dessous de l'épistome.

Les  mandibules, première paire d'appendices buccaux.

La  langue est un système complexe ; parmi les différentes pièces d'une langue on trouve :

Les  maxilles, ou mâchoires, portant :

Les  palpes, petits appendices des pièces buccales, portant souvent les organes sensoriels du toucher, du goût et de l'odorat, grâce à la présence de sensilles :

Le  labium ; résulte de la fusion de la deuxième paire de maxilles (Mx2) pour donner un "appendice" impair ;

Labellum  :  partie terminale du proboscis chez les Diptères formé de deux lobes appelés labelles.

Pour faire   simple  car si on met  le  doigt sur  les schemas anatomiques   un grand  nombre de détails   est trouvé   dont les palpes  - l’ hypopharynx etc .

 

Les photos ont été obtenues au X 100 et sont des panoramas.

 

Extrémité distale de  la trompe :

 

Bom texte 5..jpg

L’extrémité  de la  trompe   est formée   par les deux labelles   ( B )  qui  sont une modification  du Labium  chez les  diptères .Les 4 premiers canaux  ( A ),  en contact avec le  nectar , sont ouverts  à cette  extrémité .

Bom passage intermedaire.jpg


Modifié par Dominique., il y a 6 jours.

  • 0

#2 Dominique.

Dominique.

    Batracien

  • Membre AUTEUR
  • PipPipPipPipPip
  • 581 messages

Posté il y a une semaine

La coupe  suivante, un peu plus haut  sur la  trompe met en  évidence   un passage de la symétrie 3/3   à  l’ asymétrie  3 tubes alimentaires  d’un  côté  et 4 tubes alimentaires de l’ autre .

En fait   il s’ agit d’un  travail  préparatoire  génétiquement  déterminé  pour  faire  apparaitre  un nouvel  organe : le  tube salivaire.

Bom texte 6.jpg

 

La salive issue du canal salivaire ( A )  est remplie d'enzymes digestives qui dissolvent  la nourriture. Le résultat est ensuite aspiré dans les tubes  du  labium par capillarité.

La trompe poursuit ses modifications.

 

Bom texte 7.jpg

 

La paroi des canaux  s’effondre   pour laisser la place  à un  large espace .Le canal salivaire prend une place médiane . Il s’entoure  d’une couche  tissulaire   qui  est une extension de l’ hypopharynx .( A )

Le mouvement  s’ accentue .Cela  est  mis  en évidence  par des  coupes  faites un  peu plus  haut sur la trompe .

Bom texte 9.jpg

 

On arrive  sur la  zone de transition  - La  trompe  macroscopiquement  semble plus épaisse  ( voir l’ image  macro ) .

.L ‘organisation  anatomique   cependant poursuit  son  évolution.

Bom texte 10.jpg

 

Bom texte 11.jpg

 

Bom sauvegarde.jpg

 

Pour  rejoindre  le plancher  de la tête du bombilius  major .

 

Bom texte 13.jpg

 

 

A – canal alimentaire

B – Canal salivaire

Le voyage  dans les 6 mm de la trompe est achevé  - L ‘image de la paille  de l’ enfant sirotant  son  verre de menthe n’ est  manifestement pas  conforme  avec la réalité.

Pour terminer  une vue d’ensemble  de la partie antérieure du plancher de la tête  du Bombilius  avec  une coupe passant par les deux yeux.

 

Bom texte 14.jpg


Le bombyle,  totalement inoffensif, utilise sa très longue trompe proéminente pour se nourrir du nectar de nombreuses espèces de fleurs printanières, en particulier des primevères sauvages et des  fleurs  des jardins. En butinant, il continue de battre des ailes.

Comme beaucoup de syrphes, il effectue souvent des vols stationnaires à la manière des colibris en émettant un léger vrombissement.

La femelle du grand bombyle  pond ses œufs en volant à proximité des entrées des galeries souterraines des nids de certaines abeilles sauvages et guêpes-   Dans le  jardin  la pelouse est en pente  et il y a  de nombreux terriers  d’ abeilles  solitaires   (  en Entomologie   on parle de bourgades  -) .La larve du bombyl  se nourrit des larves des abeilles solitaires .

.

 Classification

Règne :           Animalia

Embranchement :      Arthropoda

Classe :           Insecta

Ordre :            Diptera

Sous-ordre :    Brachycera

Famille :          Bombyliidae

Sous-famille : Bombyliinae

Genre :           Bombylius

 

Espèce

Bombylius major

 

 

Dominique


Modifié par Dominique., il y a 6 jours.

  • 0

#3 Patrick DERENNES

Patrick DERENNES

    Eucaryote

  • Membre confirmé
  • PipPip
  • 237 messages

Posté il y a 6 jours

Bravo ! Voilà qui comble mon intérêt pour l'entomofaune et crée (plus qu') un pont avec la microscopie !! J'aime ! :)


  • 0

#4 Klaus Herrmann

Klaus Herrmann

    Invertébré

  • Membre confirmé
  • PipPipPip
  • 319 messages

Posté il y a 6 jours

Très bien Dominique. Je sais que les coupes des insectes sont pas facil à faire le chitine est très rêche.

 

Bon pour moi: j´ai trouvé dans mon bureau la semaine passé une example mort et j´ai fait une photo pour demander qu´est-ce-que j´ai trouvé. Je pense que c´est la reponse!

 

 

K800_Bombylius major.JPG


  • 0

#5 Dominique.

Dominique.

    Batracien

  • Membre AUTEUR
  • PipPipPipPipPip
  • 581 messages

Posté il y a 6 jours

  Bonjour

 

     Oui  Klaus  tu as  raison   il s' agit d ' un Bombylius  major ;

 

    Patrick  la  technique   pour obtenir le résultat nécessite  un peu  de matériel  et toute une technique  que je veux  bien  t ' enseigner  si tu passes  2  jours à la maison .

 

    Amicalement

                                    Dominique


  • 0

#6 jmaffert

jmaffert

    Hominidé

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 935 messages

Posté il y a 6 jours

Encore un très beau sujet bien traité !

 

Merci


  • 0

#7 scrophulaire

scrophulaire

    Eucaryote

  • Membre confirmé
  • PipPip
  • 217 messages

Posté il y a 5 jours

Bonjour Dominique
C’est magnifique et vraiment pas facile à faire.

Comment procède tu pour des objets aussi petit après la coupe au microtome ?

A+
  • 0

#8 Dominique.

Dominique.

    Batracien

  • Membre AUTEUR
  • PipPipPipPipPip
  • 581 messages

Posté il y a 5 jours

Bonsoir Scrophulaire

 

La vrai difficulté  est le bon positionnement  lors de la fabrication  du bloc de paraffine  -   Il y a eu deux inclusions  - la première dans un tout petit moule  juste de la taille de la mouche  - paraffine  colorée   -Il est donc  facile dans  ce cas  de  bien positionner  l’ échantillon  - puis  inclusion du  premier bloc  dans un moule  classique  pour permettre la coupe au microtome ..La mouche   a été coupée en totalité. Soit  600 coupes.

 

Lors de la  coupe   les bandes  de coupe sont  déposées  sur des languettes de papier  avec à chaque  fois  12 coupes -  Chaque languette  est alors  regardée  à la binoculaire  ce qui permet de faire  le tri  des coupes correctes  ou pas  .Pour l’étalement  et la fixation des coupes   il  n’ y  a plus de difficulté .

Tous le processus  prend  beaucoup de temps

Amicalement

                     Dominique .


  • 0

#9 Patrick DERENNES

Patrick DERENNES

    Eucaryote

  • Membre confirmé
  • PipPip
  • 237 messages

Posté il y a 3 jours

  Bonjour

 

    (...)

 

    Patrick  la  technique   pour obtenir le résultat nécessite  un peu  de matériel  et toute une technique  que je veux  bien  t ' enseigner  si tu passes  2  jours à la maison .

 

    Amicalement

                                    Dominique

 

Bonjour Dominique et merci pour ton invitation ! ;)

 

Il faudrait en effet, un jour que je me penche sur cette technique d'inclusion dans la paraffine : je suis resté sur une très vague approche parallèle avec le PEG pour les anthères de lys et donc sur un échec quelque part dans ce que je voulais entreprendre !

 

Grand Merci à toi !! ;)


  • 0

#10 scrophulaire

scrophulaire

    Eucaryote

  • Membre confirmé
  • PipPip
  • 217 messages

Posté il y a 2 jours

Ok Dominique,

Je ne pensais pas que tu triais les coupes. Je pensais que tu mettais directement les coupes sur la lame pour collage.
Effectivement, tu a du passer beaucoup de temps.


A+
  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!