Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo
- - - - -

Miscanthus


  • Veuillez vous connecter pour répondre
9 réponses à ce sujet

#1 Dominique.

Dominique.

    Batracien

  • Membre AUTEUR
  • PipPipPipPipPip
  • 599 messages

Posté il y a 2 semaines

Miscanthus

                                        ( Miscanthus giganteus)

Depuis quelques années est apparue  une culture inhabituelle  dans  ce coin de Normandie : le Miscanthus ; Cette plante est surtout  utilisée en Normandie pour le paillage,  la litière pour les animaux , et l’alimentation des ruminants,  mais aussi  pour les  jardins  .

Cette plante  broyée  forme une couche   qui  protège  le sol  d’ une déshydratation trop rapide .Le climat de la Normandie change et  les périodes  de plusieurs semaines  sans pluie sont  de plus en plus fréquentes l’été. 

Le Miscanthus est un genre de plante herbacée vivace de la famille des Poaceae (Graminées) originaire d'Afrique et d'Asie du sud

Haut de près de 4 m sur sol humide et riche s’il a bénéficié d’une température clémente Il est plutôt bien implanté dans le Nord de la France et sa culture a une durée productive d'environ 15 à 25 ans (plante pérenne).

Il était intéressant  de regarder l’organisation  de cette plante :

De loin  un champ de miscanthus  ressemble  à un champ de Maïs.

 

mise texte 1.jpg

 

Du fait de la triploïdie de ses cellules, le Miscanthus  giganteus est stérile. Il peut se reproduire végétativement, par ses rhizomes ou par clonage. Le rhizome ne s'étend que sur une surface réduite (1 m2). Le miscanthus géant n'est donc pas considéré comme une plante envahissante.

mise texte 2.jpg

 

Des confusions sont souvent faites avec d'autres espèces de miscanthus potentiellement envahissantes dans certaines conditions pédoclimatiques soit par leurs rhizomes traçants, soit par leurs graines viables. La seule variété cultivée en agriculture est donc le Miscanthus x giganteus pour des raisons de sécurité environnementale et il ne se trouve pas en vente libre mais chez des producteurs de rhizomes certifiés.

C'est un hybride interspécifique triploide (3n – n= 19  =57chromosomes ) qui résulte d'un croisement naturel rare entre une espèce diploïde, Miscanthus sinensis (2n - n 19  = 38 chromosomes), (Roseau de Chine) et une, Miscanthus sacchariflorus (2n - n 19 = 38 chromosomes )  . https://www.research..._fig6_233734708

. L'allopolyploïdie consiste  en l'addition de lots  de chromosomes d'espèces différentes :Il y a un autre exemple : celui  du blé dur Triticum durum  autre nom

 Triticum turgidum L. subsp. durum.( qui donne la farine pour les pâtes et couscous).

 

La tige :

            La partie  basse de la tige :

mise texte 3.jpg

 

 

Cette  tige est creuse à la base : elle fait  autour de 1,7 cm de diamètre.

mise texte 4.jpg

 

mise texte 5.jpg

A – Epiderme.

B –  Collenchyme.

C – Parenchyme de l’écorce.

 

 – Faisceaux collatéraux :

D- Sclérenchyme.

E  - Xylème

F – Phloème.

-Cylindre central :

G – Moelle.

H  - Cavité médullaire

 

mise texte 6.jpg

A –  Gaine .

B –  Vaisseaux du Metaxyléme  (Xylème qui s’ est différencié dans un second temps ).

C – lacune du Protoxyléme   (  Xylème de première formation ).

D – Phloème. 

Aspect microscopiqe

 

                    La partie moyenne de la tige :


mise texte 7.jpg

 

mise texte 8.jpg

 

A – Epiderme.

B –  Collenchyme.

C – Parenchyme de l’écorce.

 

 – Faisceaux collatéraux :

D- Sclérenchyme.

E  - Xylème

F – Phloème.

-Cylindre central :

G – Zone  Medullaire.

.

A –  Gaine. de sclérenchyme.

B –  Vaisseaux du MetaXylème  .

C – lacune du Protoxyléme .

D – Phloème.  

mise texte 9.jpg

A –  Gaine .

B –  Vaisseaux du Metaxyléme  (Xylème qui s’ est différencié dans un second temps ).

C – lacune du Protoxyléme   (  Xylème de première formation ).

D – Phloème.

 

                La partie supérieure  de la tige :

La partie supérieure  est faite  de l’enroulement  des feuilles au cours de leur formation.

mise texte 10.jpg

 

Organisation longitudinale de la paroi de la tige .

 

mise texte 10 bis.jpg

                                                                                     A  B

  A  - Vaisseau annelé  (renforcement  de la structure).

   B – Vaisseau réticulé.

  

La feuille :

Cette  feuille est dite  équifaciale comme celle du Maïs    - Il n’ y a pas de  couche palissadique  et lacuneuse ;La photosynthèse  découle  de l’ activité coordonnée des deux parties  distinctes. Cela correspond  à une adaptation anatomique et physiologique  aux conditions ambiantes du milieu d’origine  (milieu à température élevé accompagné d’une grande disponibilité en eau.)

mise texte 11.jpg

 

mise texte 12.jpg

 

A – Mésophylle  (Association du parenchyme palissadique et lacuneux).

B – Cellules Bulliformes.

C  - Nervures.  (Gaines fasciculaires).

 

 

 

 


mise texte 13.jpg

 

La nervure centrale  de la feuille  est surtout  remarquable  par  la présence

A –D’une  architecture de cellules à parois épaisses  et lignifiées  assurant la  grande  rigidité  de la feuille.

B -  D’ un important  réseau  vasculaire  qui  véhicule l’ eau  , les substances minérales  provenant du sol et les molécules chimiques  fabriquées par la photo synthèse qui vont être  transférées  pour  nourrir  le reste de la plante.

 

Classification :

Sous-règne        Tracheobionta

Division                Magnoliophyta

Classe                   Liliopsida

Sous-classe        Commelinidae

Ordre                 Cyperales

Famille                 Poaceae

Sous-famille      Panicoideae

 

Genre

Miscanthus

Andersson, 1855

 

Classification phylogénétique

Classification phylogénétique Clade       Angiospermes

Clade    Monocotylédones

Clade    Commelinidées

Ordre    Poales

Famille Poaceae

 

Pour en savoir plus :

 

La culture du Miscanthus s’étend aujourd'hui sur 5 500 à 6 000 hectares, avec quelques centaines de plus chaque année

Le miscanthus peut être récolté tous les ans et ne nécessite pas d’engrais ou de produits phytosanitaires, à l’exception de la première année . Sa culture prévient l’érosion du sol, limite le ruissellement, filtre l’eau et favorise la biodiversité.

 

La  composition de la  fibre permet de fabriquer des biocombustibles et des biocarburants, du papier, du carton, de la litière pour animaux, des panneaux composites, des panneaux isolants,  pour le paillage horticole  , comme  isolant . Il  peut aussi être intégré dans les  bétons

 

 

Le miscanthus est également utilisé pour servir d’isolant ou de composant de bio-béton.

 

"Le miscanthus pur, ou mélangé avec de la chaux, forme une matière spongieuse et aérée, aussi isolante que le chanvre ou la laine de bois". Les tiges sont utilisables immédiatement après récolte sans besoin de transformation.

Les tiges sont intégrées à la préparation du béton à hauteur de 60 % pour remplacer les granulats de construction. L’avantage ? Elles allègent significativement le matériau et réduisent son bilan carbone en substituant une ressource non renouvelable, le granulat, par une ressource naturelle.

Tout comme le lin et le chanvre, la fibre de miscanthus semble donc promis à un bel avenir dans le secteur de la construction.

 

Utilisation du Miscanthus au jardin .

mise texte 14.jpg

 

 

Reference :

https://fr.wikipedia...iscanthus_géant

 

                                        Dominique – Noé – Côme .

 


Modifié par Dominique., il y a 2 semaines.

  • 0

#2 jmaffert

jmaffert

    Hominidé

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 965 messages

Posté il y a 2 semaines

Très intéressant.

 

Merci


  • 0

#3 Jean Marie Cavanihac

Jean Marie Cavanihac

    AUTEUR-MODERATEUR

  • Co-Admin
  • 3 512 messages

Posté il y a 2 semaines

Bonjour,

 

Belle étude, je ne connaissais pas cette herbacée ni son utilisation ... Les colorations sont magnifiques : toujours le même protocole ?

 

Amitiés

JMC


  • 0

#4 chrisdevasles

chrisdevasles

    Eucaryote

  • Membre confirmé
  • PipPip
  • 265 messages

Posté il y a 2 semaines

Merci Dominique , " tres interessant ,"  

 

j ai meme trouvé des rizomes pas chers

 

https://www.eco-lombricompost.fr/

 

 


  • 0

#5 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 15 068 messages

Posté il y a 2 semaines

Dans la même famille, il y a les Herbes de la Pampa ou "pampas", très communes dans le Midi.

Et pour "pailler", on utilise aussi la paille de blé.


  • 0

#6 Dominique.

Dominique.

    Batracien

  • Membre AUTEUR
  • PipPipPipPipPip
  • 599 messages

Posté il y a 2 semaines

Bonsoir  à tous.

 

Jean – Marie

Le protocole  est celui  proposé par Scrophulaire   .

Dakin  6 minutes.

Bien rincer 3 fois .

Bain dans Solution de Formol à 4% - 2 minutes.

Bien  rincer 3 fois .

Laisser agir Acriflavin – Acridine   pas plus de 3 minutes  (entre 2 et 3 minutes).

Verser l’excès de colorant  et ajouter 1 gtt de Lugol   30 secondes. (grand maximum )

Souvent les  colorants malgré une  durée d’action très faible  ont une puissante action.

Il est alors nécessaire de différencier avec Alcool/acide chlorhydrique.  Mais bien surveiller la décoloration.

Bien rincer  3 fois à l’eau déminéralisée.

Faire  bain dans une solution d’  Alun   de potasse   4 minutes.

Faire agir le bleu Alcian  4 minutes.

Bien  rincer.

Si nécessaire  différencier  avec Alcool isopropylique 60% puis 100%.

Montage Euparal .

 

Le miscanthus  peut être une plante assez décorative   - au fond d’un  grand jardin  - mais il  faut la faucher  en automne  - merci Chrisdevasles   pour l’ adresse  d’un fournisseur  de rhizomes .

 

Tryphon la  qualité de paillage est plus importante avec le miscanthus qu’avec l’herbe de Pampa – de plus l’herbe de la Pampa   a  tendance  à être envahissante dans l’environnement proche. Mais elle  est très décorative   et cela même en hiver contrairement au miscanthus.

 

Amicalement

       Dominique.


  • 0

#7 Klaus Herrmann

Klaus Herrmann

    Invertébré

  • Membre confirmé
  • PipPipPip
  • 329 messages

Posté il y a 2 semaines

Merci Dominique pour ce travail très interessant et instructif.

 

J´ai toujours mes petites soucis avec la variante du protocol de la coloration Wacker ASim II - mais le résultat est parfait.


Modifié par Klaus Herrmann, il y a 2 semaines.

  • 0

#8 Dominique.

Dominique.

    Batracien

  • Membre AUTEUR
  • PipPipPipPipPip
  • 599 messages

Posté il y a 2 semaines

Bonsoir  Klaus

 

Le   protocole que  j’ ai  utilisé   semble  donner  des couleurs de  jaune plus riche   - cela fonctionne  avec l’ addition du Lugol  ( mais  ce produit n’ est  pas facile à manier  car  laissé trop longtemps  la préparation devient  sombre ).

Par contre   l’alun de potasse  ,utilisé  avant le  bleu Alcian ,,  donne  une grande richesse de couleurs qui va du bleu  au vert  avec un intensité  très  diversifiée de chacune de ces couleurs.

 

Amicalement

                 Dominique.


  • 0

#9 Klaus Herrmann

Klaus Herrmann

    Invertébré

  • Membre confirmé
  • PipPipPip
  • 329 messages

Posté il y a 2 semaines

Merci Dominique,

 

l´usage du Lugol je ne comprends pas - mais l´alun je vais essayer. Je vais montrer mes résultats.


  • 0

#10 Dominique.

Dominique.

    Batracien

  • Membre AUTEUR
  • PipPipPipPipPip
  • 599 messages

Posté il y a 2 semaines

 Bonjour Klaus

 

    Dans un  article sur les techniques de mordançage Scrophulaire  a écrit :  https://forum.mikros...ation +végétale

   "

 Mordant Métalloïde :

 

· Métallique Incorporé : Le principe est de faire agir un sel métallique à chaux sur un colorant de base. Le colorant est dit « pré-métallisé » par chélation du sel sur la molécule colorante. Il forme une sorte de gel que l'on appel une Laque. Une laque est défini comme un complexe de coordination formé entre un ion métallique polyvalent et certains colorants. (même principe que l'hémoglobine). Souvent l'incorporation du sel entraîne un changement de couleur très soudaine et spectaculaire.

en Solution après coloration : sulfate de fer (coloration à l'argent), Iode : utiliser sous forme de lugol ou teinture soit pour renforcer les couleurs (vert de méthyles, bleu victoria)."

 

Amicalement

              Dominique


Modifié par Dominique., il y a 2 semaines.

  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!